The Melancholy of Haruhi Suzumiya III,IX,VIII – Episodes 5 à 7

snapshot20060517135011.jpg

N’ayant malheureusement pas eu accès (ou en tout cas de façon chaotique) au Net depuis bientôt un mois j’ai quelques retards avec mes animés; bien sûr Haruhi passe en premier , je verrai après pour Air Gear. Je pense que ca sert à rien de faire un résumé pour chaque épisode étant donné que les personnes visitant ce blog auront déjà vu les épisodes concernés; je vais donc juste laisser mes impressions sur les épisodes et résumer les infos importantes pour plus tard.

Episode 5 : ou l’épisode des révélations. On y apprend que Mikuru vient du futur (on s’en doutait déjà un peu avec les allusions à l'”espace-temps” d’il y a quelques épisodes) et que Itsuki , le fameux étudiant transféré qui arrive cet épisode est un esper (une personne avec des pouvoirs psychiques en gros). Pile poil ce que Haruhi recherche comme elle le fait remarquer lors de sa grande annonce du but enfin révélé de la SOS Brigade. Cela ne s’est pas fait par hasard car comme Itsuki nous l’apprend, elle est tout simplement Dieu. Elle a le pouvoir de faire changer la réalité et de la modifier. Haruhi a fait son “apparition” il y a 3 ans lors d’un “timeshake” (pas bien compris ce que c’était) et selon Itsuki le monde a été crée à ce moment-là. Haruhi a choisi Kyon et tout le monde sait pourquoi : elle est amoureuse de lui et ca transparait lors de cet épisode a de nombreux moments; notamment lors du tirage au sort pour leur petite excursion en ville où l’on voit qu’Haruhi est très déçue à deux reprises de ne pas partir avec Kyon et quand il part avec Mikuru elle insiste bien sur le fait que ce n’est pas un rendez-vous amoureux. Et même si cet épisode est lourd en informations on a le droit à de bons moments d’humour (Kyon embrouillé par les élucubrations de Mikuru sur le “temps” ; les “Classified Information” et celui où Kyon lui demande son vrai âge , Haruhi demandant à Kyon de la ventiler aussi mais surtout le vibreur qui effraie et réveille Kyon m’ont fait éclater de rire !) mais aussi à du fanservice avec Mikuru qui se déshabille à deux reprises et son costume de Maid. J’aimerais bien revenir lors des épisodes suivants sur ce “timeshake” et dans quelles circonstances Haruhi a été crée et a créer le monde d’aujourd’hui. Vu qu’elle a été découvert au milieu de cet incident , ca veut sûrement dire qu’elle ne vient pas de notre époque ou de notre monde non ?

Episode 6: On fait un bond dans la chronologie des épisodes et on passe au numéro 9. Haruhi décide après les examens de partir en voyage avec la Brigade. Ils partiront donc sur l’île d’un ami à Itsuki qui se fait promouvoir au passage “Deputy Chief” ( chef des adjoints à Haruhi) . Et le pire c’est qu’il est tout fier mais comme Kyon nous le fait remarquer “Personne n’est jaloux !”. Haruhi attend beaucoup de ce voyage et espère qu’il s’est passé plein de choses étranges sur cet île. Cet épisode marque le retour en force de Kyon et de ses remarques hilarantes : on a ainsi droit à un ” Peut-être qu’elle va mettre ma photo dans un joli cadre et la poser à coté de son lit” quand Mikuru prend des photos de lui endormi ou encore à un “Essaie-t-elle de copier ses manières” quand Mikuru se met à fixer passionément Mori-san ou encore le “Which one’s the beach ball” illustré ci-dessus. On peut aussi remarquer que Kyon fantasme littéralement sur Mikuru ou qu’il est même peut-être carrément tombé amoureux d’elle. Allez un petit drame sentimental entre Haruhi, Kyon et Mikuru vers la fin siouplé Kyoto Animation ! On confirme aussi les dires de l’épisode précédent, ce que Haruhi veut, elle l’obtient : elle voulait un mystère sur l’île et le propriétaire du manoir est assassiné. Mikuru et Itsuki font tout pour que Haruhi ne s’énerve pas et ne provoque pas de catastrophes : Mikuru se laisse faire quand Haruhi joue à la poupée avec elle et Itsuki prépare le voyage parce que Haruhi voulait absolument jouer son rôle d’Ultra Detective. Ce serait vraiment excellent si Itsuki , Mikuru ou encore Yuki avait assassiné le proprio pour qu’Haruhi obtienne enfin son mystère…

Episode 7: Et on ne saura pas qui est le meurtrier car on a droit à un nouveau saut dans la chronologie de l’histoire avec ce numéro VIII ! Heureusement qu’on a le droit à un épisode surpassant tous les autres en termes d’humour. On a le droit à un Kyon plus pervers que jamais qui, pour se relâcher de la “tension des exams” va au club juste pour , je cite , “reluquer Mikuru”. Et lorsqu’il arrive devant ce même club, il tape à la porte juste pour entendre un “Oui” de cette même personne (très belle imitation au passage). Lorsque Mikuru arrive enfin au club après plusieurs heures, il lâche, très heureux de son arrivée que Mikuru est l’ange du club. Yuki est d’après lui qu’un “accessoire dans la pièce” et il s’énerve quand Haruhi n’a pas engueulé Itsuki qui a toqué tout comme lui à la porte alors que lui oui. On a aussi le moment culte de l'”interrogatoire” de Kimidori par Haruhi ou à chacune des réponses d’Haruhi , Kyon enchaîne sarcasme sur sarcasme (“I see, my ass”). Revenons à l’histoire, Haruhi crée un emblème pour la brigade et demande à Kyon de le mettre sur leur site web. Mais quelques jours plus tard, celui-ci apparait brouillé. Mikuru ramène la première mission pour la brigade, Mlle Kimidori, qui a constaté depuis plusieurs jours la disparition de son petit ami, Mr “Je tate les seins de Mikuru” le président du club informatique. Haruhi décide donc de se rendre avec tout le club chez ce monsieur car elle est persuadée qu’il est tout simplement terrorisé par les examens. Manque de bol il n’est pas la et Itsuki et Yuki vont vite sortir le club de la chambre (le “Your face is really close. Freaking me out.” est bien marrant au passage) Une fois Haruhi partie on apprend qu’il y a un rift dimensionel sur la chambre et Yuki les fait rentrer dans une dimension parallèle grâce à une incantation. Dans cette dimension , Mikuru effrayée s’aggrippe à Kyon qui apprécie “cette sensation contre son bras” mais ils rencontrent aussi par la même occasion le créateur de ce monde et la représentation de la peur par Mr le président : le criquet géant. Pour sortir le président, qui se trouve à l’intérieur du criquet, de ce monde il suffit de battre l’insecte. Itsuki nous montre la puissance de son pouvoir et on a le droit à un petit moment parodie de rpg et des “Fumoffu!” et “Second Raid” en clins d’oeils. Le monstre est battu, tout le monde revient dans la réalité et Yuki nous explique toute la vérité. Si ce monde a été crée c’est grâce à Haruhi et le symbole qu’elle a crée à un pouvoir sur ceux qu’ils l’ont regardés. Une “data entry entity” semble s’être emparé du logo et pèse maintenant plusieurs pétabytes (!!!). Il a aussi crée des liens hypertexte tout au travers internet en résultant plus de 30000 hits pour la page d’Haruhi. Les personnes ayant vu le signe ont donc eu des données de cette entité copiés dans leur tête qui a crée en réaction un espace temps miniature. Cependant seules quelques personnes ont vraiment vu le signe de Haruhi, celui-ci ayant été brouillé quelques jours après. Yuki refait donc un symbole pour la page. Kyon soupçonne finalement Yuki d’avoir en premier lieu brouillé les données du symbole mais surtout d’avoir fait réagir le club quand à la création de cet espace-temps (car Kimidori n’est pas la petite amie du président comme il l’avoue lui-même c’est donc qu’elle a manipulé psychiquement celle-ci). Plusieurs choix s’offrent donc à Kyon sur la raison pour laquelle Yuki aurait manigancé tout ca : calmer l’ennui d’Haruhi ou calmer son propre ennui ?

Pendant ce mois où je n’ai pas eu le net , je n’ai pas ressenti comme au départ de l’animé cette impatience de voir le prochain épisode , j’étais beaucoup plus obsédé par le fait de ne pas voir mon épisode hebdomadaire de Lost ou de Veronica Mars. La folie Haruhi m’a-t-elle délaissée ? Après avoir vu ces épisodes, je constate que non j’ai toujours autant de plaisirs à regarder Haruhi et le fait de ne pas diffuser les épisodes chronologiquement y est pour beaucoup. Le fait de garder toujours cette part de suspence est agréable et les références à des événements s’étant passés dans des épisodes non diffusés titille toujours ma curiosité. Certains n’adorent pas Haruhi et prétendent que ce n’est qu’un animé comme les autres , certes marrant et avec une histoire originale mais si exceptionnel que ça. J’oserai donc comparer Haruhi à Veronica Mars; en effet les personnes à qui j’ai fait découvrir cette série sont partagés : soit ils adorent , soit ils n’aiment pas plus que ça et me répondent qu’ils ont déjà vu beaucoup mieux même si ce n’est pas une daube. Bien sûr cet animé et cette série TV n’ont rien d’autre en commun à part le fait que si on me demandait pourquoi je les adore autant je me verrai dans l’incapabilité de répondre. Je pense que la raison pour laquelle Haruhi et Veronica Mars captient autant certaines personnes est parce que ces 2 séries créent un univers complet et sans failles , avec une attention sans pareille pour les détails et des clins d’oeil aux autres animés/séries et ce malgré le fait qu’elles ne soient pas originales. On a vraiment l’impression de se retrouver devant quelque chose dans laquelle la moindre chose a été crée pour rendre le spectateur absolument fou de joie et cette joie vient principalement dans les deux séries des dialogues très bien pensés et des remarques sarcastiques hilarantes des deux héros (en l’occurence Kyon et Veronica) et on ne nous laisse de plus presque rien à critiquer. Bref y a ce petit truc de cohérance et cet appel à notre culture en plus qui me séduisent et me font aduler ces deux séries.

PS : une team française s’est enfin mise à Haruhi mais apparement c’est pas encore ça (pour les curieux faites une recherche sur Mononoke-BT)

PPS: Skav a decidé de lancer une mouture de BlogSuki à la française, Aniblogzor (le nom c’est pas encore ça par contre ^^). Yay pour lui comme dirait l’autre.