The Melancholy of Haruhi Suzumiya XIII – Episode 11

A chaque fois que je regarde un épisode de cet animé, KyoAni me donne de nouvelles raisons pour l’adorer. On remarque ainsi dans cet épisode plus quand dans tout autre le sens du détail minitieux des animateurs qui fait vraiment plaisir à voir . En plus de ça on a un très bon épisode centré sur Yuki et la mégalomanie d’Haruhi et dont la réalisation est encore une fois unique : représenter les joueurs d’un RTS en tant que vrais commandants de flotte spatiale est original et bien pensé.


Le résumé en deux mots : Le chef du club informatique veut prendre sa revanche, il propose donc à la SOS Brigade un 5 vs 5 sur Day of the Sagittarius III le RTS que son club a crée. S’ils gagnent ils récupérent l’ordinateur qu’Haruhi leur a pris; s’ils perdent, le club leur offre 4 ordinateurs portables (huhu ceux qu’on aperçoit dans l’épisode 9). Lorsque le match arrive, il se trouve qu’en fait le club informatique triche et à enlevé son brouillard de guerre mais Yuki réecrit entièrement le code du jeu et la Brigade finit par gagner.

Je parlais donc du sens minitieux des détails des animateurs : on remarque ici le joli hub ethernet et les fenêtres DOS bien imitées. Windows XP est aussi très bien dessiné comme on peut le remarquer ici et toutes les souris sont optiques et les ordinateurs portables des EPSON comme on le voit sur ce screen.

La mégalomanie d’Haruhi est très visible dans cet épisode : lorsque qu’un club vient leur rendre visite, elle se met à hurler qu’une organisation secrète leur veut du mal et qu’en tant que “guerriers de la justice”, son club et elle vaincront le mal puis quand elle remarque que ce n’est que le club informatique elle les considère comme des merdes. Elle se fout de toute personne autre qu’elle et propose Mikuru puis Yuki comme récompense si le club informatique parvient à les vaincre et lorsque vient le moment du match elle est tellement sûre d’elle et de sa victoire qu’elle rush sans penser aux autres et finit par tomber dans des embuscades. De plus lorsque l’on voit Haruhi aux commandes de sa flotte elle fait de grands gestes grandiloquents comme si elle était une vraie commadante expérimentée. Toutes ces petites choses accumulées font bien ressortir son caractère égoïste et vantard.

Yuki a aussi le droit à la part belle dans cet épisode : en plus d’être plus mignonne que jamais, sa maitrîse progressive de l’ordinateur était très marrant : on passe du je-sais-pas-à-quoi-sert-la-souris à je-réecris-entièrement-le-code-d’un-jeu en moins d’une semaine. De plus comme le fait remarquer Kyon on remarque vraiment que Yuki prend du plaisir et était intéressée dès le début vu la manière dont elle examinait la boîte de jeu (et cela même si elle garde sa figure impassible) . Ceci étant confirmé par le fait que lorsque le président du club informatique lui demande de passer lorsqu’elle a du temps libre, elle répond qu’elle passera de temps en temps. La dernière image de la fin est ainsi Yuki étant entrain de “taper” sur son livre.

L’épisode est bien entendu marrant car Haruhi est en super grande forme : elle essaie ainsi d’envoyer de l’énergie à Kyon à travers de son regard et nous fait un super dropkick quand elle aperçoit des intrus devant son club. Kyon n’a le droit qu’à une seule réplique vraiment marrante quand il lance un “D’ou vient cette confiance ? Deux milligrammes me suffiront alors partage un peu !” et Mikuru ne sert vraiment à rien dans cet épisode. Itsuki nous confirme son côté gay quand il avoue être jaloux de la relation de confiance qu’Haruhi partage avec Kyon et on a le droit à une petite référence à Gundam.

Le prochain épisode est exceptionnel car pour une fois Haruhi et Kyon sont d’accord ! C’est l’épisode 12 aussi bien dans la chronologie de Kyon que celle d’Haruhi. On verra apparement ce qui s’est passé pendant le festival culturel et donc sûrement le costume du “yakisoba café” dont on a un bref aperçu dans cet épisode …

One thought on “The Melancholy of Haruhi Suzumiya XIII – Episode 11

  1. J’ai évité soigneusement de lire la moindre chose à son propos avant de visionner ce onzième épisode.

    Il est énorme. Vivement la suite.

Comments are closed.