Le Chevalier d’Eon – Premières impressions

Le Chevalier d’Eon n’est pas un animé que j’attendais beaucoup à la base mais les articles sur Ame-nimation ont fini par me mettre l’eau à la bouche. La série est réalisé par Production I.G. et tout le monde attend beaucoup de cet animé et espère qu’I.G. ne fera pas foirer les choses. Ce premier épisode a été diffusé en “preview” sur WOWOW et prendra la place d’Ergo Proxy une fois fini. Ca va être dur d’attendre étant donné le bonheur que procure ce premier épisode.

La trame principale est assez compliquée mais tout à fait passionnante et on en attend pas moins d’une histoire se passant pendant la période du règne de Louis XV à Paris. On y suit donc D’Eon de Beaumont (qui a vraiment existé je vous renvois une nouvelle fois là-bas pour plus d’explications) dont la soeur Lia vient d’être assassiné. D’Eon consacre donc son temps à rechercher les assassins de sa soeur ayant pour unique indice l’inscription “Psalms” présente sur le cercueil dans lequel on l’a trouvée. Au fur et à mesure de son enquête il découvre que des nobles sont impliquées dans toute l’affaire et des mystérieux symboles (nqm et HO) apparaissent partout où l’enquête mène D’Eon et ses compagnons de la Police Secrète de Louis XV. Après avoir finalement trouvé un suspect (l’oncle du Roi qui porte le symbole HO sur sa canne) et avoir eu la permission du Roi (qui semble cacher certaines choses) pour l’appréhender, toute la Police Secrète se fait massacrer par un humain pas tout à fait normal et son ami Bernice se fait capturer.

S’il veut le retrouver vivant il doit rendre les documents appartenant à Lia. Il fait donc attacher la croix leguée par sa soeur à son épee (car elle a brulée le gars bizarre) et se rend au RDV. Il découvre là-bas son ami attaché et s’étant transformé en monstre. Celui l’attaque et D’Eon finit cloué au sol sur le point de s’évanouir. A ce moment précis le sang de D’Eon pénétre dans la croix qui semble irriguer la lame sur laquelle de mystérieux caractères s’inscrivent. D’Eon se relève alors mais il n’est plus lui-même, il s’est transformé en femme et pas en n’importe quelle femme : en sa soeur Lia dont l’âme devait être contenue dans la croix. Au même moment la Reine (qui semble aussi au courant de toute l’affaire) discute avec Belle une petite fille au corps de squelette et se dit que les choses vont devenir intéressantes.

Tout ce que je peux dire après avoir vu ce premier épisode c’est WAOU. L’histoire est pour l’instant excellente avec un mélange de surnaturel, de conspiration et de religion dans lesquels les pouvoirs semblent impliqués, bref on a cette impression qu’il y a quelque chose d’énormissime derrière toute cette histoire et ca donne vraiment envie d’en savoir plus. L’animation est superbe, fluide, les combats sont superbes et Paris est très bien retranscrite à l’écran ainsi que l’époque. Les chara-designs sont très jolis quoique pas très innovants et la musique symphonique est vraiment très jolie et rapelle les BGM de FMA par moment. Ce premier épisode est vraiment magnifique et met l’eau à la bouche quand à la suite de la série, on a qu’une envie à la fin de cette épisode, d’en savoir plus. Si tout l’animé continue sur la lancée de ce premier épisode je serai comblé !
This album is powered by BubbleShareAdd to my blog

10 thoughts on “Le Chevalier d’Eon – Premières impressions

  1. On dira ce qu’on voudra mais il est mieux en femme. De fait j’espère que ce coté sera un peu plus explicité que dans d’autres productions, surtout au vu du nombre croissant de transexuel, ça peut être intéressant.

  2. Ah bah j’ai beaucoup aimé le début tiens, dommage que les 5 dernières minutes tombent dans le fantastique très très gros et très très classique.

  3. Rete la question de l’orthographe française. Je suis curieux de savoir si depuis Noir, les nippons ont pu faire des progrès…

  4. Je sais pas si tu as vu l’épisode mais à plusieurs reprises dans l’épisode on voit des lettres rédigées en français et il n’y aucune faute ne serait-ce d’orthographe ou de tournure de phrase. Donc je pense que les nippons ont pris des cours de français oui :D

  5. Il est bien ce blog. Et les commentaires aussi.
    N’ayant pu voter pour le Haruhiisme je me rattraperais
    en votant pour le d’Eonisme (edonisme?)…

  6. Bah, y a bien cofeeshop traduit par boutique de café au lieu de café tout simplement, mais sinon, on ne remarque pas de fôôôôtes énormes à première vue. Sinon, je ne sais pas si c’était sous-entendu dans ton texte, mais c’est normal que les ziq rappellent celle de FMA puisque c’est la même compositrice ^^

  7. Merci pour le compliment Hilium et non Matt je savais pas que c’était la même compositrice que FMA alors merci de me l’apprendre ^^

  8. Bon en fait je reviens sur mon commentaire après avoir
    maté deux trois fois chevalier d’eon.

    Vous avez déja vu les series policieres sur tf1 qui
    étaient sorties y’a pas longtemps avec des heros
    inconnus mais filmés en camera haute def je sais
    pas quoi. Dans ces series le cameraman (qui doit
    avoir une steady cam (c’est comme ca qu’on dit?))
    est soit danseurs, soit souffre d’une infection
    hemoirroidaires qui lui rend impossible tout
    cadrage en continu, il faut qu’il bouge, bouge, bouge.
    Le monteur pareil, impossible de conserver une
    meme image plus de 3secondes, hop plan suivant,
    on enchaine on enchaine on enchaine.

    En regardant d’Eon j’ai eu la meme (desagreable)
    impression. Ca se succede a une vitesse mega elevée,
    toutes les 3secondes pratiquement un nouveau plan,
    une phrase balancée comme ca, hop plan suivant.
    Ce découpage saccade complétement l’histoire
    et laisse après l’avoir vu une premiere fois un
    arrière gout de rythme baclé par l’envie d’en
    dire beaucoup trop en trop peu de temps. Et si je
    pousse l’analyse, j’ai l’impression que le but etait
    clairement d’introduire la sequence finale dans le
    temps imparti par le premier episode.

    Suis je le seul a avoir percu cet episode comme ca ?

  9. Pingback: Âme-nimation

Comments are closed.