Monthly Archives: August 2006

Coyote Rattage Show

Coyote Ragtime Show est un animé qui avait très bien commencé. Son premier épisode rempli d’action était captivant et l’on accrochait bien à l’histoire. Mais au fur et à mesure que les épisodes passaient, je me suis rendu compte que j’appréciais pas autant cette série que Black Lagoon par exemple. J’ai réalisé ce qui n’allait pas avec l’épisode 6 : tout se passe bien et comme prévu sans jamais de “petits accrochages”. En plus d’être assez dérangeant, on a donc le droit à des passages totalement stupides et inutiles.

Ainsi dans cet épisode, la séquence dans l’ascenseur est pitoyable, les 2 soeurs de Madame Marciano se font avoir par le même coup deux fois de suite et se retrouve ensuite à moins de 2m de Franca et Mister sans pouvoir les toucher… alors qu’elles ont pas des petits calibres hein ! Le summun de la stupidité viendra à la fin de l’épisode, lorsque Franca se fait capturer. Ca dure environ 2 minutes, le temps que Marciano baisse sa garde et que la petite utilise le siège éjectable.

Y a plein de petits éléments comme ça qui servent à rien : Mister qui se fait blesser et qui est sur pattes 15 minutes après, Angelica qui avec un petit pistolet désarme complétement April… POURQUOI NE PAS PRENDRE UN PLUS GROS CALIBRE ET LA FAIRE SAUTER ? Ben non les scénaristes ont encore besoin d’elle voyons ! Puis les 3 petits chasseurs de Marciano qui arrivent à détruire une flotte d’une centaine de vaisseaux, c’était aussi un peu trop “over-ze-top”

Je dis pas pour autant que Coyote Ragtime est mauvais, au contraire c’est très fun par moment (le braquage de la banque par exemple) mais on sent qu’il y avait un potentiel pour faire quelque chose de mieux c’est tout.

Kamichu

Snapshot20060817214357

“Mitsue-chan, je suis devenue un dieu”

C’est sur ces paroles plutôt étonnantes que commence Kamichu qui se propose de nous raconter l’histoire d’une jeune collégienne devenue déesse. Pourquoi est-elle devenue déesse, de quoi est-elle la divinité; tout cela ne sera pas abordé. Car avant d’être une déesse, Yurie est une jeune fille typique, amoureuse, qui a de mauvaises notes et autres soucis divers. Heureusement pour elle, elle a de très bons amis en la personne de Mitsue et Matsuri qui l’aident à affronter ces petits tracas de la vie quotidienne et celle de divinité.

Continue reading Kamichu

Kemonozume – Premières impressions

Snapshot20060819143623 Kemonozume est un titre ayant attiré l’attention de pas mal de monde dès qu’il fût annoncé étant donné qu’il est l’oeuvre de Masaaki Yuasa, le papa de MindGame du Studio 4°C. Cette série de 13 épisodes étant réalisée par MadHouse, on s’étonne de la réalisation graphique déroutante du titre qui n’a rien à voir avec les précédentes oeuvres du studio. Mis à part la réalisation originale du titre qui m’a de suite plu, Kemonozume m’a interessé grâce à son pitch de départ qui est une sorte de Roméo & Juliette fantastique des temps modernes.

Continue reading Kemonozume – Premières impressions

FLAG – Premières impressions

Bien qu’étant l’un des premiers animés à avoir été diffusé lors de cet été au Japon, le premier épisode de Flag n’arrive que maintenant. J’attendais Flag avec pas mal d’impatience vu qu’il parle de guerre civile, ce qui à ma connaissance, est encore un genre relativement rare voire inexistant en animé. Bon y a aussi du mecha et ça c’est pas du tout original mais l’histoire d’un reporter couvrant cette guerre paraissait suffisament intéressante pour que ma curiosité soit titillée.

Continue reading FLAG – Premières impressions

Honey & Clover – Bittersweet Symphony

Honey And Clover est un animé dont il m’est dur pour moi de parler étant donné qu’il est mon “oeuvre” (livre/manga/film/série tv et même musique si vous voulez) préféré. C’est pour moi la plus belle histoire qui a jamais été contée et c’est un des seuls animés ayant pu me toucher si profondément. Je n’avais jamais pleuré de ma vie que ce soit devant un film ou devant les séances de tortures d’Higurashi No Naku Koro Ni et H&C a été le premier à me verser des larmes de tristesse, de rire et de joie…
/!\ Je ne spoile que très très peu la série, tout ce que je cite ou explique est issu des premiers épisodes ou de faits étant évidents dès le premier épisode. Cela ne vous gâchera en rien ce chef d’oeuvre.

Continue reading Honey & Clover – Bittersweet Symphony

Night Head Genesis – Premières impressions

Night Head Genesis est tiré du drama japonais Night Head de 1992 et est realisé par un studio inconnu (Four Some). Là où Night Head Genesis a de quoi vous affoler c’est qu’il raconte l’histoire de deux frères. Qui sont très proches (l’image d’anidb a de quoi nous faire douter). Et pour couronner le tout, le chara-design est assuré par You Higari soit la personne responsable de Gakuen Heaven. A ce stade-là j’avais vraiment plu envie de regarder ce premier épisode. Mais par chance (?) cet épisode ne contient pas une once de shonen-ai et n’en contiendra probablement jamais, on se dirige plutôt vers une histoire de science-fiction un peu dark assez originale …

Continue reading Night Head Genesis – Premières impressions