Honey And Clover saison 2

[AnimePaper]wallpapers_Honey-And-Clover_BlueAngel17_37612

Honey And Clover saison 2 aura été un de ses rares animés à être supérieur à leur première saison. On reprend les aventures de nos héros exactement là où on les avait laissés et on partagera une nouvelle fois avec eux une partie de leurs vies.

Cette seconde saison bénéficie première d’une réalisation qui surpasse largement celle de la préquelle. Les couleurs pastels sont encore plus vives et douces et le chara-design au trait finement crayonné s’est affiné, nous plaçant devant un résultat éblouissant de beauté. Côté musical c’est du vrai bonheur, à chaque épisode, sa chanson de Spitz ou de Suga Shikao qui accompagnent à merveille les moments dramatiques et les amplifient. L’histoire n’est pas en reste avec des relations entre les personnages qui deviennent de plus en plus profondes et développées. On sent dès le début que tout va se dérouler très rapidement et qu’avant qu’on ne s’en rende compte, nos 6 amis nous auront quittés. Chaque épisode est si rempli au niveau émotionnel qu’il est vraiment difficile de retenir ses larmes. Comme la première saison, l’animé m’aura fait pleurer toutes les larmes de mon corps (et ce à plusieurs reprises) et cela m’a fait un bien fou.

Snapshot20060822205557

Le réalisme des personnages et de leurs réactions sont tels qu’il est difficile de ne pas se reconnaître dans au moins un des éléments de la série. On a donc 3 trames principales : la relation impossible Yamada/ Mayama et Noyama qui vient se greffer avec, l’histoire Rika/Mayama et enfin Hagu/Morita/Takemoto. La première vous parlera si vous avez déjà vécu un amour impossible, la seconde est magnifique lorsqu’elle évoque les premiers moments de Rika en temps que veuve et vous émeuvra devant le dévouement amoureux de Mayama. La troisième enfin est de loin la plus belle et la plus tragique grâce à un événement survenant en fin de saison mais aussi à l’évocation de l’enfance de Morita et son frère qui m’aura fait pleurer comme un nouveau-né. La fin est remarquable et conclut à la perfection la série tout en laissant le plaisir au spectateur de continuer l’histoire de nos amis à sa guise.

Snapshot20060930200353

Le côté romance ultra-réaliste prend donc le pas sur le côté comique de la première saison. Morita étant moins présent, le délire en prend un coup et il fallait bien ça pour que l’intensité des sentiments amoureux soit à son apogée. Mais malgré tout, et c’est le seul point noir de la série, les moments dramatiques mineurs ont tendance à être gaché par une chute comique. Cela “casse” complétement l’ambiance et c’est vraiment dommage quand on voit la beauté de ce qui se passe à l’écran.

Snapshot20060930200703

Cet animé splendide vous laissera vide et nostalgique à la fin du visionnage mais il faut bien cela pour assister à ce qui est pour moi un véritable chef d’oeuvre de l’animation japonaise.

A voir : le post d’Iznogoud qui résume bien à quel point cette série est absolument divine.

One thought on “Honey And Clover saison 2

Comments are closed.