Happiness! – Premières impressions

Snapshot20061015141803

Happiness! est adapté d’un H-Game célèbre pour mettre en scène Jun (attention NSFW !), LE travesti le plus connu de ce genre de jeux. L’animé était donc attendu par une horde de fanboys impatients dont je ne fais pas partie, priant pour que leur jeu fétiche ne soit pas massacré par Artland, studio responsable de Bokura Ga Ita.

L’histoire commence avec les souvenirs d’Haruhi l’héroïne, qui s’est fait sauver des mains de vilains garçons par un jeune garçon maîtrisant la magie lorsqu’elle était enfant. Depuis elle est devenue élève dans une école de magie et est considérée comme un véritable génie alors qu’elle n’est qu’en première année. Sa meilleure amie Anri est jalouse d’elle et de ses prouesses et lorsque Haruhi lui annonce qu’elle va acheter des chocolats – la St Valentin approchant – cette dernière insiste pour venir absolument avec elle et achètera des chocolats pour les donner au même garçon qui recevra ceux d’Haruhi. Dans ce magasin se trouvent aussi Yuuma, Jun et Hachi. Yuuma décide d’aller faire un tour alors que les autres font leurs emplettes tout comme Haruhi. Celle-ci aperçoit une petite fille courant après les chocolats que lui ont volés des petits imbéciles. Alors qu’elle s’apprête à l’aider, arrive Yuuma qui demande aux garçons de rendre les chocolats. Mais c’est sans compter la connerie immense des gosses de cet âge qui les force à jeter le paquet par terre et casse le chocolat. Heureusement Haruhi, grâce à ses pouvoirs de mage, le reconstitue en un rien de temps. A la vue de Yuuma, elle se souvient soudainement du gentil petit gars qu’il l’avait aidé lors du fameux incident mais avant qu’elle ne puisse dire quoique ce soit, Jun et Hachi arrivent et s’en vont avec Yuuma. On réalise ensuite que Jun est en fait un garçon malgré son apparence et qu’il se déguise en fille parce que les jupes lui vont bien et que tout le monde le trouve belle (beau ?) en fille. Le lendemain, Anri provoque Haruhi en défi, agacée car celle-ci ne veut pas lui dire à qui elle va donner ses chocolats. Mais son sort offensif tourne mal et est à deux doigts de blesser Yuuma qui passait par hasard par là. C’est l’occasion rêvée pour Haruhi de lui donner ses chocolats car on s’en doute bien, elle est amoureuse de Yuuma. Le soir venu, Haruhi est cependant troublée car elle a pris Jun pour la petite amie de Yuuma. Au réveil de nos héros, on apprend que comme le souhaitaient Hachi et Anri, l’aile réservée à l’apprentissage de la magie de leur école a été détruite par une explosion. Les jeunes mages doivent donc maintenant étudier avec les étudiants normaux et Haruhi et Anri se retrouvent bien entendu dans la même classe que Yuuma et ses amis !

Snapshot20061015141927

Hum hum, je suis pas tellement convaincu par ce premier épisode : tout d’abord je vois pas comment l’histoire va pouvoir se développer : OK Haruhi est amoureuse de Yuuma mais rien ne semble indiquer qu’il va y avoir des remous dans leur relation : pas de rivales ni de gros traumatismes. Je crois pas non plus que l’on cherche à se tourner vers un animé réaliste à la Bokura Ga Ita donc je vois vraiment pas comment l’animé va pouvoir nous divertir jusqu’à la fin. Y a quand même des bons points : l’histoire est mignonne avec une touche d’humour assez légère et le contexte de magie original et semble apporter un peu de mystère à l’histoire (si le garçon qui a sauvé Haruhi est bien Yuuma, pourquoi ne pratique-il plus la magie et pourquoi refuse-t-il de se faire soigner par notre jeune fille ?) mais pas de quoi étirer cette trame pendant trop d’épisodes non plus. Heureusement , les chara-design sont jolis et rendent vraiment Haruhi mignonne (elle rougit tout le temps) dont il est fait bon usage avec un tout petit peu de fanservice. Malgré tout les personnages sont attachants donc c’est un bon point au cas où la suite ne raconte pas grand chose d’intéressant.

Snapshot20061015141044

Un peu déçu donc par ce premier épisode plutôt lent et qui ne promet pas une histoire passionnante. Je me demande bien comment le côté romance va être développé en l’absence de rivales pour Haruhi et si le côté humour/fanservice va prendre un place plus important pour combler le scénario assez léger. Étant donné que la série ne fait que 12 épisodes, j’espère que dès les prochains épisodes, le tout accéléra un peu plus et que peut-être cet animé sera une bonne surprise. Pour l’instant, cela reste très dispensable malgré l’atmosphère mignonne qui se dégage lors de ce premier épisode.

2 thoughts on “Happiness! – Premières impressions

  1. Non c’est pas normal et c’est plutôt bizarre. J’ai peut-être trop floodé le flux rss avec 3 articles par jour :D.

Comments are closed.