Kanon – Premières impressions

Snapshot20061007085517

Kanon est le remake très attendu de l’animé de Toei de 2002 par Kyoto Animation, studio responsable de The Melancholy of Haruhi Suzumiya et Air. Je dois avouer ne jamais avoir vu l’original même si j’en avais très envie et dès que j’ai entendu parler du remake, j’ai abandonné l’idée histoire de voir le tout animé par la magie de KyoAni. Je pense donc avoir une grande chance étant donné que Kanon est un animé dramatique et que je ne connaîtrai pas toute l’histoire avant d’avoir vu l’animé.

Cet épisode commence très doucement : Yuuichi arrive en ville et loge chez Nayuki, son amie d’enfance et sa mère. Sa journée consiste à déblayer la neige puis visiter la ville avec Nayuki où il rencontre certains de ses camarades de classe et surtout Ayu avec qui il semble très bien s’entendre, tellement même qu’il en oublie qu’il était sensé attendre Nayuki devant le centre commercial. Au fur et à mesure qu’il visite la ville, Yuuichi cherche à se souvenir de son enfance et en s’endormant, il réalise qu’il avait déjà rencontré Ayu auparavant…

Snapshot20061007085231

Parlons tout d’abord du principal : l’animation. Elle est vraiment magnifique, en droit de ce qu’on pouvait attendre de Kyoto Animation. Ils arrivent à créer une ambiance bien mélancholique qui préfigure déjà ce qui va se passer dans l’animé. Tout est très net et détaillé, la neige et la lumière sont absolument ahurissantes de réalisme enfin vous l’avez compris c’est somptueux. Même les chara-designs bizarres qui faisaient vraiment moche dans l’original passent bien et sont très attrayants. Ce premier épisode va sûrement ennuyer plus d’une personne car il ne passe absolument rien. On pose juste les bases de l’histoire en introduisant l’amnésie de Yuuichi ainsi qu’en présentant les premiers personnages. Ayu est de loin la plus intriguante : premièrement elle n’a pas de nom de famille et deuxièmement elle ne savait même pas qu’elle avait un sac à dos avec des ailes d’anges sur son dos ! Elle semble aussi avoir un passé assez lourd avec Yuuichi que je prendrai un grand plaisir à découvrir. C’est aussi la plus mignonne (UGUU !), dommage pour Nayuki qui n’a pourtant aucun défaut. Etant donné qu’on est dans un animé dramatique, je prédis qu’elle va sûrement énormément souffrir de la relation Ayu-Yuuichi. Celui-ci ressemble un peu trop à Kyon d’ailleurs, partager le même seiyuu n’aidant pas il est vrai, mais même au niveau du chara-design ça fait bizarre au départ. Tout cela baigne dans une ambiance très mignonne qui prête à sourir (Ayu qui tourne en rond en cherchant à voir ses ailes était à croquer !) qui aide à être captivé par ce premier épisode. Je le redis l’atmosphére féerique qui baigne, principalement grâce à l’animation, est à couper le souffle et vous laisse rêveur à la fin de l’épisode.

Snapshot20061007085901

J’ai vraiment très hâte d’en découvrir plus sur les personnages de la série et surtout leurs mystères (quelle est donc cette fameuse promesse faite par Yuuchi et Ayu quand ils étaient enfants ?) et ce premier épisode m’a vraiment envoûté et transporté dans l’univers de Kanon. Le dramatique et le tranche de vie étant mes genres préférés, je pense pas être déçu du voyage. A voir absolument.

Snapshot20061007084450

Il y a même du fanservice, je suis amoureux, j’espère avoir trouvé un digne remplaçant pour Honey & Clover !

Kanon_-_01

Apr 11, 2006 – 49 Photos

12 thoughts on “Kanon – Premières impressions

  1. Wow ! les screenshots sont magnifiques !!! Un nouvel anime “tranche de vies”, et en plus j’ai lu que cette deuxième saison était autrement plus intéressante que la première.

    ca promet, ca promet :D

  2. bouh!encore un puceau et des nymphettes!Les japonais nont ils rien d’autres à nous proposer???Enfin heureusement que de temps en temps on des series comme eva, full metal alchemist ou plus poetiques comme fruits basket ou honey and clover! Parceque le niveau est tres bas là…bon je comprends qu’il y est des series harems mais là c’est loverdose!!une serie sur deux qui sort c’est un harem animé c’est tres bas!

  3. titi: d’abord on se calme… Il y a des séries “harem” qui sont vraiment, vraiment magnifiques, comme Kanon, Kimi ga nozomu eien, les 13 premiers épisodes de Maburaho(parce qu’après… beurk), Shuffle! et d’autres que j’oublie.

    Ces séries ont non seulement un bon scénario, un peu lent mais qui finit toujours par surprendre.

    Pis bon, excuse-moi mais Eva et FMA comme animes commerciaux à outrance on fait pas mieux. Eva est aussi une série harem au passage…

    ‘fin ce que j’en dis :)

  4. J’ai la petite impression que titi a pas compris que Kanon était un animé dramatique plus qu’un harem animé. C’est pas parce que c’est adapté d’un H-Game que c’est forcément rempli de fanservice hein …

  5. “C’est pas parce que c’est adapté d’un H-Game que c’est forcément rempli de fanservice hein …”

    J’approuve, et même, est-ce forcément un mal?
    Démonstration : Fate/stay night, dont l’anime a pas du tout (ou très très peu) de fanservice. (*hum* Et ils auraient ptet dû, ça aurait remonté l’intêret du show vu que ces crétins ont choisi de montrer Shirou/Archer uniquement dans l’opening et de prendre le scénar le moins intéressant au lieu d’au moins faire un mix)

    Sinon… Renier les harems? JAMAIS! C’est comme renier la moitié de la culture manga hein! Sans les comédies harems, ma vie n’aurait aucun sens… (Je voue un culte à Love Hina :p)

  6. J’avoue que depuis quelques temps, les harem me tentent de moins en moins. Enfin, je vais pas critiquer pour autant, mais c’est vrai qu’il y a d’autres styles. Et Kanon, tu as choisi des beaux screens dis-donc, ça me donnerait presque envie de mater alors que d’habitude, les dessins de Kanon me filent des boutons…

  7. En même temps, l’histoire du premier Kanon est tellement convenue et bourrée de clichés que je ne vois pas trop l’intérêt de mater le remake (si ce n’est pour la réalisation qui est mieux et le chara design nettement moins moche). Sérieux, vous devriez vous faire une piqûre de rappel de Kimagure Orange Road, de temps en temps. Voilà une bonne comédie sentimentale aux accents dramatiques.

  8. Nan mais sérieux, mais faites taire les mauvaise langue…

    Kanon 2006 un anime harem ? nan mais laissez moi rire…
    Vous voulez du harem mais regarder love hina sérieux et laisser nous tranquil mdr.

    Kanon est franchement l’un des meilleurs animes que j’ai vu depuis Elfen Lied ! Ce qui ont créé le scénario c’est des fou. Franchement j’ai jamais vu un anime aussi triste. On se demande comment fait le héro pour supporter tout ça ! Le héro sérieux c’est un saint… Un mec comme lui ça existe pas… Il est bien trop gentils pour ça.

    Le scénario de cette anime est très bon ne vous laissez pas influencé par les premiers épisodes qui risque de vous leurez sur un anime harem classique comme certain ici on l’air de le penser… Franchement Kanon c’est tout sauf ça ! C’est une insulte réel de le comparer à un anime harem.

    Personnages charismatiques, jolie dessin, rebondissement, surprise et fort panel de sentiment divers et variés et dramatique. Oui c’est clair c’est anime est définitivement dramatique au possible

    Croyer moi cet anime vaut le coup ! j’encourage les plus sceptiques d’entre vous à le regarder en entier je suis sûr vous changerez d’opinion.

  9. Pingback: LiveHouse » Kanon
  10. Bon les jeunes, faut se calmé, certe yen a marre des anime harem, qui meme s’il fait parti de l’humour voir de la pervertion japonaise font un peu pitié (j’ai pas aprecier le genre d’humour ou dans elfen lied le hero desabille la nana et se retrouve dans une situation genante, inesperer pour un geek, comique pour un “fan” de manga)
    Bref Kanon n’est pas du genre dears ou autre anime harem, j’ai agreablement surpris par se shojou, jme fesait un peu chier sur le debut et puis la fin est sublime, on reflehis ptetre pas autant que pour la fin de eva, qui a quand meme été pour moi decevante, shinji est pitoyable mais je suis persuadé k’il simbolise la plupart des humain de cette planete qui pense qu’a eux … et a ce qu’il montre d’eu ..
    apres faire un remake, sa fait chier (cf: south park l’episode de indiana johns refais avec des iwok …), je pense que lorsque un auteur fait une anime, il devrai ne jamais y avoir de remake.

    Mis a part sa pour ce qui n’ont pas vu cette anime je la conseil, sinon mattez elfen lied ou gantz…

    Ps: dans GAntz ya du sexe(un peu) mais au moin c’est pas malsain, le trip ouai on a vu ta ptite culotte, ou jai 4 esclave a ki on voi les seins, c’est vraiment minable, cest comme les otaku ki sachete des figurine sexy de leur personnag preféré sa me fera toujour marré, jveu bien ki est du goodies, mais bon tu jou pas avec des figurine a moitier a poil …

    animeka vous rappel que le manga est une animation faite pour le divertissement, que comme les film pornographique , les hantai ne sont pas un reel reflet du sexe, sinon essayer tous les scenario que vous aurai vu a moin que la fille soit votre copine, ya peu de chance que sa marche surtout si vous collectionnez des goddies de femme a moitier a poil (qui montre un manque cler de libido …)

  11. Je suppose que c’est comme tout anime aussi differents qu’ils puissent être : Il faut savoir les apprécier ou pas.
    De là, faire des exactions quand on a peine vu les 3 premiers épisodes est un peu excessif, voire immature si je puis me permettre. Surtout que les commentaires ici sont surement destinés à apporter un avis, une réaction, un “feedback”… au lieu de dire “vous devriez regarder autre chose parce que ça, c’est forcément pas bien”.

    Je n’ais pas vu la version originale, mais j’ai été totalement conquis par ce remake. C’est un anime très emotionnel et de mon point de vue, ne peut être caractérisé comme anime “harem”.
    Bien que la gente féminine soit omni-présente, les personnages n’ont pas des personnalités aussi stéréotypés que l’on puisse penser, et la relation entre les personnages n’est pas uniquement question de “qui va se taper le personnage principal masculin”.
    C’est vrai que c’est pas ici que vous aurez de l’action, de la chique et du molard (quoique…), comme je disais, il faut savoir apprécier, le départ est un peu lent et un peu bancal, sans fondements certes… Mais si vous arrivez jusqu’à l’épisode 6, vous ne pourrez probablement plus vous arrêter ^^
    L’ambiance féerique, froid et innoncent, l’attachement envers les personnages tous aussi attrayants les uns que les autres grace aux excellents doublages et au chara-design corrects, la grande qualité de l’animation des expressions (corporelles ou faciales), ainsi que la bande originale tout à fait imprégné dans l’anime constituent si magiquement chaque pièce de l’engrenage cherchant à diffuser une émotion au spectateur.
    Les ames sensibles, consommez sans aucune modération ! ;)

    Oui, pour apprécier pleinement cet anime, il faut un minimum de sensibilité. On en sourit, on en rit et on pourrait parfois en pleurer.
    Encore une bonne réussite donc de la part de KyoAni.

    S’il y a quelques points noirs, je dirais le début de l’anime un peu dur à accrocher pour quelqu’un qui ne sait pas vraiment à quoi il s’attend ; Le personnage principal tellement coeur ouvert et empathique que ça fait vraiment trop “irréel” après un moment (Ouais, il en faudrait plus comme ça IRL ^^), d’ailleurs, dans les derniers épisodes, j’ai trouvé que le faire autant rougir était totalement à coté de la plaque ; C’est triste ^^’ ; Il y en a très peu, mais il y a quelques scènes trop “guimauve” notamment certains passages romantiques, mais généralement c’est assez bien “dosé” contrairement à -beaucoup- d’anime du même genre ; Il faut savoir apprécier ;)

    En somme, c’est une très bon anime pour s’émouvoir et passer un bon moment en se reposant.

Comments are closed.