Pumpkin Scissors – Premières impressions

Snapshot20061004193956

Quel nom ridicule ! Pumpkin Scissors est un animé de Gonzo qui est malheureusement connu pour certains rattages d’animés et pour son animation pas souvent au top et AIC pas connu pour faire des chefs d’oeuvre non plus (Tokko…). Cependant le contexte de l’histoire : un pays ravagé par une guerre venant de se terminer, est prometteur et original et mérite donc amplement qu’on s’y intéresse. Après tout Gonzo fait aussi de très bons animés !

L’histoire prend donc place après une longue guerre entre l’Empire et la République de Frost. Celle-ci s’est conclue par un cessez-le-feu et s’en ai immédiatement suivi famines, épidémies mais aussi grand banditisme. On suit donc le groupe des Pumpkin Scissors, appartenant à l’Armée Impériale et chargé d’aider à la reconstruction du pays après la guerre. Ils sont ici dans un village où le barrage est occupé par des anciens soldats possédant un tank et l’utilisant pour terroriser les habitants du village. Là-bas le second lieutenant Alice L. Marvin, l’héroine, rencontre Randel Orland mais aussi le groupe armé de “Grauwolf” qui tire un étrange obus dans la ville. Alors que nos 2 amis discutent et que l’on apprend qu’Alice possède un étrange 6e sens (à la Spiderman) qui la prévient lorsque des évènements importants se produisent, les villageois commencent à tomber comme des mouches. Une discussion entre le chef de la Section III de l’Armée – celle des Pumpkin Scissors – qui vient de recevoir un rapport de la situation et le chef de la Section I nous apprend que l’obus tiré était un K-3 contenant une dangereuse arme bactériologique mortelle. Alice et Randel décide donc d’attaquer le barrage afin de récupérer le vaccin qui permettra de sauver les villageois. Les 2 subordonnés d’Alice font donc diversion pendant qu’Alice et Randel s’introduisent dans le barrage. Leur mission est d’ouvrir les vannes de celui-ci afin que le tank ne se déplace plus (étant dans un terrain boueux) et de récupérer après cela le vaccin. Randel, activant une mystérieuse lanterne bleue et sortant ce qui ressemble fort à un pistolet laser ordonne à Alice de courir chercher le vaccin pendant qu’il ouvre les vannes. Mais “Wolf” le chef du groupe armé est déjà dans le tank prêt à exterminer les intrus. Mais la boue et toute l’eau projettée réduisent la mobilité et le visibilité du tank. Randel, qui fait partie de la célèbre division 901 ATT – Anti Tank Trooper – connue pour leurs actes héroïques et suicidaires et autrement appelés “Gespenst Jäger”. Les pilotes paniquent et le tank se retrouve au bord de la falaise. “Wolf” menace alors de jeter le vaccin et demande à Randel pourquoi un soldat tel que lui ne se trouve pas de leur côté. Alice arrive alors et chope le vaccin alors que Randel achève “Wolf”.

Snapshot20061004193043

Un long résumé mais il se passe vraiment plein de choses dans cet épisode avec de bonnes bases de l’histoire posées. J’ai vraiment été impressionné par ce premier épisode : le contexte de l’histoire ne deçoit pas et tout cela sent l’ambiance Guerre Mondiale à plein nez. La brigade des Pumpkin Scissors ayant un rôle important, on se doute qu’elle va voyager à travers tout l’Empire afin de voir quels ravages la guerre a provoquée, bref de l’action en perspective. Le personnage de Randel est très intéressant, son appartenance à la division 901 ATT, sa mystérieuse lanterne et pistolet et les “pouvoirs” qu’il semble posséder apportent leur lots de petites questions auxquelles on a hâte de donner des réponses. Sa puissance de combat est vraiment impressionnate et voir ce qu’il a réalisé pendant la guerre promet d’être captivant. Alice est plutôt tête brulée mais pas énervante pour autant et son 6e sens fait sûrement parti d’une énigme de l’animé. L’Armée Impériale semble aussi avoir fait des choses pas très catholiques pendant la guerre, comme le prouve l’existence des K-3 et des “Invisible 9” – unités dont on saura rien dans cet épisode. Avec toutes ces trames différentes, je pense pas qu’on aura le temps de s’ennuyer et Gonzo a vraiment le potentiel ici pour faire quelque chose d’excellent. L’animation était d’un très haut niveau pendant tout cet épisode, très fluide, spécialement pendant le combat de Randel contre le tank, très bien réalisé et dynamique. Les chara-designs sont jolis et propres bien que peu originaux et la jolie Alice me fait penser à Pacifica de Scrapped Princess. J’ai bien accroché à l’OP qui bouge bien et l’ED semble un peu en décalage avec le ton de l’histoire car trop léger.

Snapshot20061004193553

En clair, un premier épisode vraiment très bon avec un scénario plutot sombre ayant un très grand potentiel mais aussi des personnages au background recherché et attachants et une animation fantastique. Le contexte d’après-guerre suffit à me passionner et j’espère VRAIMENT que Gonzo se loupera pas sur cet animé car cela serait du vrai gâchis…

Pumpkin_Scissors_-_01

Apr 11, 2006 – 36 Photos

3 thoughts on “Pumpkin Scissors – Premières impressions

  1. Tout pareil d’accord. Il y a vraiment moyen de faire quelque chose de très bon, maintenant, il suffit “juste” que Gonzo n’aille pas se planter. Je ne sais pas si on peut parler de son 6ème sens comme d’un vrai pouvoir, je vois ça plus du côté de l’intuition féminine bla bla bla…

  2. Vous dites que la première épisode était bonne, mais tu crois que peut-être Gonzo va le ruiner? J’attendrai quelques semaines alors avant de voir si je suiverai cette série.

    Moi, je crois que Gonzo est capable. Les gens là-bas ont fait plusieurs titres que j’aime assez bien, comme “Last Exile” et “Giniro no kami no Agito.”

    Oh, et j’aime ton blog! Je ne sais pas pourquoi, mais je ne savais pas qu’il y avait des blogs français sur animeblogger.net. Maintenant je le sais, et je vais lire ton blog pour pratiquer mon français. :)

Comments are closed.