Ichigo Mashimaro

Snapshot20060917221139

Je dois avouer que les animés ayant réussis à me faire rire aux éclats à chaque épisode sont rares. Je trouve de tête Kanon, Haruhi, Honey And Clover et Konjiki No Gash Bell. Attention je parle bien du rire, de comédie pure et dure et pas du petit sourire en coin qui dénote l’amusement. J’essaie donc tous les animés réputés pour être vraiment marrants (je viens de commencer Excel Saga d’ailleurs) étant donné que rire reste quand même la façon la plus agréable de passer son temps. La première fois que j’ai entendu parler de Ichigo Mashimaro (ou Strawberry Marshmallow pour Dybex ou encore Les Petites Fraises pour le manga chez Kurokawa), j’ai tout de suite senti venir le gagnant potentiel : un animé à l’humour tranche de vie à la Azumanga Daioh et rempli de personnages mignons à s’en rouler par terre ? Je dis envoyez la sauce !

Et les 12 épisodes d’Ichigo Mashimaro furent en effet un véritable moment de bonheur intense. Je sais pas si la comparaison avec Azumanga Daioh est vraiment effective : sa version animé ne m’a jamais fait rigoler, provoquer le rire spontanément chez le spectateur avec un rythme aussi lent et des blagues si typiquement japonaises est plutôt difficile alors que la version manga adaptée de façon excellente par Kurokawa m’a procuré au moins un fou rire par volume. Malgré le style tranche de vie en commun, Ichigo Mashimaro se révèle beaucoup plus différent et surtout beaucoup, beaucoup plus drôle…

Snapshot20060918210046

On suit donc la vie quotidienne de quatre petites filles : Ana, Matsuri, Miu et Chika accompagnées de la grande soeur de cette dernière, Nobue. Chaque épisode compose un moment de la vie des petites et il n’y vraiment aucun lien logique entre les épisodes ou encore de scénario. Si Ichigo Mashimaro vaut tant le détour, c’est surtout pour le personnage de Miu : stupide, méchante, cruelle, tout le temps en train de lancer des vannes à ses copines ou de les provoquer; c’est une petite surexcitée et la définition même du mot “chiant”. Ses remarques bien acides sortent toujours au bon moment et ses actions et réactions surprennent par leur absence totale de logique. C’est une véritable peste imprévisible qui entraînera la majorité des aventures que vivront nos héroïnes et le duo qu’elle forme avec Nobue ne fait qu’améliorer l’hilarité provoquée par le personnage : la grande est la seule à remballer Miu ou encore à la frapper quand ses conneries dépassent les bornes. Elle vole littéralement la vedette aux autres filles et c’est sûrement l’un des personnages les plus marrants qu’il m’ait été donné de voir, son petit chochottement ne faisant que la rendre encore plus irrésistible. La preuve en images pour les sceptiques. Les autres filles apportent quand à elle une touche d’humour plus légère et fine qui contraste bien avec les fous rires provoqués par Miu : de Matsuri la plus fragile et maladroite, en passant par Ana qui vient d’Angleterre et qui ne connaît pas un mot d’anglais MAIS qui fait croire à tout le monde qu’elle ne parle pas japonais; sans oublier Chika la seule assez sarcastique pour pouvoir supporter Miu, elles ont chacune des caractères bien définis qui complètent à merveille la folie de Miu et aident à rendre ce quatuor inoubliable.

Snapshot20060918202726

L’autre attrait d’Ichigo Mashimaro est donc son côté mignon développé au possible. L’animé est décrit par le distributeur américain comme traitant de “petites filles mignonnes faisait des choses mignonnes” et je trouve que cela résume à merveille l’animé. Tout dans le caractère des personnages et leurs designs a été optimisé pour les rendre les plus mignons possibles et l’animé en joue d’ailleurs car Nobue est une folle de “kawaii” et ne peut s’empêcher de déguiser les filles dès qu’elle en a l’occasion. C’est tout simplement irrésistible, les quelques blagues encrées dans la culture japonaise et l’ambiance tranche de vie pourront potentiellement en ennuyer quelques-uns mais on est tellement dans un état d’hypnose devant cet étalage de cuteness que tout passe à merveille, ça ne s’explique pas avec des mots (cf la première tirade de l’op justement). Faut vraiment le voir pour le croire mais cet animé réussit vraiment à être hilarant en plus d’avoir des personnages géniaux et une ambiance propre très douce et envoûtante.

Snapshot20060917133632

Ichigo Mashimaro est donc un animé à voir absolument, un petit chef-d’oeuvre d’humour bien original. J’attends pour ma part avec impatience les OAV et l’édition DVD de Dybex (ça, je peux toujours attendre en effet) et je ne peux que vous recommander chaudement ce moment de bonheur intense en compagnie de nos 5 “Ichigo Girls”

7 thoughts on “Ichigo Mashimaro

  1. Je confirme. Ichigo Mashimaro, c’est bien. Et l’aventure continue en manga édité en France sous le nom agaçant “les petites fraises”, qui traîne sur une étagère et que pourtant, il me faudra lire un jour \o/ (mais Azumanga m’avait bien fait marrer, moi)

  2. Ichigo Mashimaro est vraiment un anime à voir .
    Ne serait ce que pour le martyr de la classe d’Ana et Matsuri, qui à chaque apparition m’a fait tordre de rire à tel point que j’en avais mal à la poitrine :)

  3. Exact, Ichigo Mashimaro est un anime vraiment géniale ! Que ce soit pour les conneries de Miu, ou pour le Lolicomplex de Nobue ! C’est vraiment hilarant…Un anime a voir sans hesiter !
    Sinon le manga est tout aussi bien (Adaptation française du titre, “Les petites fraises”.) A acheter de toute urgence !
    Merci a Barasui pour cette superbe Serie !
    PS: Vive Miu et Nono XD

  4. exactement!!! Les petites fraises fait partit de mse mangas et animés préférer. Son humour est super et mon perso préférer est Miu car est très… stupide… comme moi quoi…

  5. ouais il est trop bien ! j’ai le tom 2,3,4 et mon surnom c’est marchamllow et quand j’ai vu mashimaro j’ai senti un frisson et je le suis mise a rigoler !C’est vraiment marrant mais j’ai vu que jusqu’au 9ème épisode parce que c’est licencié (je regardais sur dailymotion)

  6. PS:mon perso préférée c’est miu parce que je lui ressemble vraiment pas question physique,mais la stupidité en gros je fais parralèllement les mêmes chose dit sur un autre angle ^^

  7. (mais pourquoi je me stoppe pas avec ces comm’s ?)mince j’ai oublié ce que je voulais dire (mémoir de thon !!!)a c’est bon!je voulais dire :>^^

Comments are closed.