LiveHouse’s Jump Up Awards 2006 – Deuxième partie

 

80d830a4b900d3fd4856045f85a59e13

Et voici venir la deuxième partie et fin des Awards de fin d’année avec cette fois-ci différents prix remis aux personnages et aux animés. C’est plus court et moins bien que ce dont j’avais l’idée en tête au départ mais faudra faire avec. Puis comme je suis bête, je dévoile le meilleur animé de l’année au milieu des prix, je me suis un peu mélangé les pinceaux mais bon faudra faire avec vu que l’effet de surprise est parti. Je vous souhaite quand même à tous une bonne année et en attendant la première fournée des animés de 2007, n’oubliez pas de rattraper votre retard en regardant le meilleur de 2006 !

Prix du meilleur manga pas encore adapté en animé : 20th Century Boys

G25974vq

Franchement je comprends pas. Monster a déjà eu le droit à son excellente adaptation par Madhouse et un film live est prévu pour 20th Century Boys mais toujours pas d’animé ! Sachant que ce dernier est encore meilleur que Monster et bien plus populaire, on se demande ce qui retient les studios d’animation. Le jour où cette adaptation sera annoncée, je serai le premier à sauter de joie.

Prix de la meilleure animation : Suzumiya Haruhi No Yûutsu/Kanon

Kanon_retouch_93310

Oula que ce fût dur à ce décider pour ce prix. J’aurai bien séparé “Meilleure animation” et “Meilleur graphisme” comme FFenril mais pour moi ça fait parti d’un tout. J’ai longuement hésité à mettre Honey And Clover II en vainqueur mais en y réfléchissant, Suzumiya Haruhi No Yûutsu mérite plus la victoire. Je pense notamment aux (rares) scènes de combat hallucinantes de fluidité et au concert ahurissant de réalisme qui ont étonné tout le monde à l’époque de par leur maîtrise; mais aussi au sens minutieux du détail qui caractérise bien le travail du studio Kyoto Animation. Match nul car on assiste au même travail de folie sur Kanon avec en plus des paysages somptueux.

Prix de la meilleure scène de l’année : Le concert d’ENOZ starring in the best episode of the year : The Melancholy Of Haruhi Suzumiya 12

Snapshot20060620214832

Je me souviens encore du pur moment de bonheur que j’ai ressenti lors de cet épisode et des frissons qui m’ont parcouru tout au long de cette scène. Tout est là pour que l’on assiste à un moment d’anthologie : un évènement surprenant que personne n’avait vu venir, une animation qui troue le cul (avec les doigts qui bougent correctement sur la guitare et la basse !), et surtout 2 morceaux géniaux, bien rythmés et chantés par la seiyuu d’Haruhi qui nous révèle alors un talent caché. Tout simplement inoubliable.

Prix du jury : la scène finale d’Honey And Clover II : émouvant au possible et sûrement la plus belle façon de conclure cette série.

Prix de la meilleure bande-son : NHK Ni Youkoso

Haha et non c’est pas Haruhi qui gagne ! Malgré de très bons OP/ED et autres morceaux chantés par les seiyuu, la bande-son de Suzumiya Haruhi No Yûutsu est pas mal sans plus, sans morceaux se distinguant vraiment du lot que l’on aime à écouter sans avoir l’animé à l’écran. C’est bien là où l’OST de NHK Ni Youkoso se distingue, la majorité des morceaux sont excellents, nombre sont chantés par les seiyuu et on a le droit à de très jolies ballades ainsi que des morceaux un peu plus rock qui donnent vraiment l’impression d’écouter un excellent CD et non pas une simple bande-son d’un animé. Les autres morceaux regorgent de diversité et changent énormément des titres plus classiques que l’on a l’habitude d’entendre avec nos animés.

Prix du jury : Eureka Seven et Honey And Clover II : le premier pour utiliser d’énormes morceaux trance (ça m’a troué le cul sur le moment tellement ils sont bons) en plus des excellents morceaux plus classiques et l’autre pour l’utilisation intensive des merveilleuses chansons de Spitz et Suga Shikao.

Best OP : Bartender – Natural High (Bartender) C’est simple, ce morceau tourne en boucle sur mon PC et mon MP3. Une chanson bien jazzy, un très beau duo qui donne bien la pêche et qui s’écoute tout seul.

Prix du jury : Makka na Chikai – Fukuyama Yoshiki (Busou Renkin) : une chanson hyper rythmée qui donne envie de chanter à tue-tête interprétée par un des membres de Jam Project. Autant dire que ça motive.

Best ED : Shangri-la – Chatmonchy (Hataraki Man) J’ai du mal à expliquer mon enthousiasme pour cette chanson. Encore une fois un rythme entrainant, chantée par une jeune femme à la voix un peu cassée. Original et excellent tout simplement.

Prix du jury : Split – Suneohair (Honey And Clover II) : magnifique chanson aux paroles pleines de sens qui me donnait de sacrés frissons chaque fois qu’elle annonçait le générique de fin.

Personnage féminin le plus moe : Nayuki (Kanon)

Snapshot20061229225657

Elle n’a pas de rivale et est tout simplement irrésistible (surtout au réveil).

Personnage féminin le plus sexy : Haruhi Suzumiya (Suzumiya Haruhi No Yûutsu)

Noyuuutsu1437LG

Il suffit de la voir en bunny-girl ou avec une queue de cheval pour comprendre de quoi je parle. Son côté tsundere ne fait que renforcer le côté “femme fatale” qui se dégage du personnage.

Prix du jury : Millay Ashford (Code Geass) : Non ?

Personnage féminin le plus tête à claques : Euphemia (Code Geass)

Snapshot20070101174032

En plus d’être conne, faible, niaise et de servir à rien, elle a malheureusement une doubleuse avec une voix horrible qui donne envie de lui mettre des tartes de la gueule. J’irai pas me plaindre si elle crève celle-là.

Personnage féminin le plus marrant : Renge-chan (Ouran High School Host Club)

Snapshot20070101175830

C’est un véritable gag récurrent ambulant, elle est totalement imprévisible et a tout le temps des idées de folie pour animer un peu notre club d’hôtes. Chacune de ses apparitions font bien rire et restent assez rares pour ne pas que cela ne devienne lourd.

Meilleur personnage féminin : Haruhi Suzumiya (Suzumiya Haruhi No Yûutsu)

056a80d8379fbca4d39de25a9d0f77a9

Y a-t-il besoin de s’expliquer : sexy, surexcitée, folle à lier et imprévisible, elle aura aussi été de loin le personnage le plus intéressant de cette année.

Personnage masculin le plus “cool” : Lelouch Lamperouge (Code Geass)

Snapshot20061227181109

Il a un un look à faire tomber toutes les filles et dispose d’un pouvoir aux millions de possibilités. Il possède aussi de son propre harem mais aussi une voix vraiment classe et pleine d’assurance qui m’impressionnera toujours. Il respire la classe à plein nez, c’est bien notre Lulu.

Personnage masculin le plus tête à claques : Emiya Shirou (Fate/stay Night)

Shiro3

Brûlez-le ! Un personnage con comme ses pieds, boulet comme c’est pas possible et qui prend toujours les pires décisions imaginables. Un héros est sensé être classe mais lui c’est tout le contraire. Un vrai calvaire.

Personnage masculin le plus hilarant : Kyonichi (Suzumiya Haruhi No Kanon)

Snapshot20060524185417

Notez que le “hilarant” remplace le “marrant” des personnages féminins. Pour une raison inexplicable, les personnages masculins font toujours beaucoup plus rire que les filles. Il fut encore une fois difficile de choisir un vainqueur. Entre un Tamaki complètement barge et excité qui contribue grandement à faire d’Ouran le meilleur animé comique de l’année et un Harima toujours marrant même dans une seconde saison de School Rumble pas top, c’est finalement le duo Yuuichi/Kyon ou encore Kyonichi qui remporte la victoire. Leurs remarques sarcastiques sont à pleurer de rire et leurs interactions avec les autres personnages promettent toujours quelques blagues bien placées.

Meilleur vilain : Papillon (Busou Renkin)

Snapshot20070101181658

Comment ne pas être terrifié devant ce personnage se promenant en string ?

Meilleur personnage masculin : Takemoto Yuuta (Honey And Clover II)

Snapshot20060704204159

Je n’ai encore jamais vu un personnage aussi réaliste et touchant que Takemoto. Il est le “Monsieur-tout-le-monde” d’Honey And Clover, celui auquel il est le plus facile de s’identifier et pour lequel on ressent une compassion immense. Ses constantes réflexions sont des pensées que chacun d’entre nous a déjà eu lorsque confronté à des choix difficiles à faire. C’est le vrai héros de cet histoire. (Oh et apparemment le premier tome du manga arrive en mars chez Kana ! Vive la vie 0/)

Meilleure créature/animal : Keroro (Keroro Gunsou)

Snapshot20060526235149

Même dans les pires épisodes de Keroro Gunsou, je suis sûr de rigoler grâce à Keroro et sa bêtise incommensurable.

Meilleur seiyuu masculin : Tomokazu Sugita

Évidemment ! Il joue dans trois de mes animés préférés et on ne pourrait imaginer les sarcasmes de Kyon par exemple sans l’intonation de voix si particulière de la nouvelle cocheluche des anime-fans. Il arrive très facilement à passer d’un ton jovial à un ton beaucoup plus sérieux et plein d’émotion et ses performances sont excellentes que ce soit dans un animé dramatique (H&C) ou dans un animé au ton plus comique (Haruhi). Ceci expliquant pourquoi j’ai mouillé mon pantalon lorsque j’ai appris qu’il jouerait Chrono dans Nanoha StrikerS

Meilleur seiyuu féminin : Takahashi Mikako

J’ai failli mettre Aya Hirano qui a littéralement ébloui tout le monde dans Suzumiya Haruhi no Yûutsu mais qui fait aussi de l’excellent boulot dans Magipoka ou encore Death Note et Nana par exemple. Mais en y réfléchissant, la seiyuu possédant la voix que je préfère est bel et bien celle de Takahashi Mikako qui s’occupe notamment d’Ayu dans H&C ou encore Ayako dans Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo et Hyatt dans Excel Saga. Sa voix toute douce me fait fondre et c’est toujours un plaisir immense de la reconnaître jouant un second rôle.

Et enfin…

Prix du meilleur animé de l’année : Suzumiya Haruhi No Yûutsu

361fc3abd1d7f92b6d5f3d1ee8170d9b

Comme tout le monde ou presque, Haruhi fut la plus belle surprise de l’année et par la même occasion le meilleur animé de cette même année. Que ce soit pour l’excellente histoire, mélange extraordinaire de science-fiction, romance, humour, action et mystère ou les personnages formidables tous plus attachants les uns que les autres, Suzumiya Haruhi No Yûutsu aura frappé tout le monde par ses épisodes ultra-originaux changeant complétement le ton de la série. C’était un véritable délice que de regarder chaque semaine un épisode pour voir quelle formidable aventure allait encore se passer dans le club de la S.O.S. Brigade et le fait de savoir qu’on a le droit à une saison supplémentaire cette année me rend fou de bonheur. Merci à Kyoto Animation pour ce grand animé qui fait et fera encore longtemps parler de lui.

Mon TOP 2006 :

1– Suzumiya Haruhi No Yûutsu

2 – Honey And Clover II

3 – Simoun

4 – Kanon

5 – Ouran High School Host Club

6 thoughts on “LiveHouse’s Jump Up Awards 2006 – Deuxième partie

  1. Je me ferai bien un top comme ça, plus pour moi que pour mettre sur mon blog (parce que c’est trop tard, vous avez déjà été plusieurs à le faire :p), mais j’avoue que 1) je n’ai pas vu tous les animes de l’année et 2) c’est même pas drôle quand il y a une série comme haruhi qui rafle tous les suffrages (pourtant, même si j’ai adoré la série, je ne pense pas que j’irai decerner autant de “prix” différents pour cette série). Bref, je ne sais pas si je suis clair…

  2. Top 2006:
    1)Death note
    2)Loveless
    3)gundam seed Destiny
    4)Oran host club
    5)honey and clover
    6)Code geass
    7)D gray man

    c’est les eules series que j’ai vraiment apprecié! La melancolie de Suzumiya je trouve ça moyen je vois pas ce qu’il y a de revolutionnaire!Pour moi c’est plutot une grosse caricature et je n’aime pas les animes de se style désolée!! Le meilleur anime de l’année c’est surment Death note!

  3. 1/ Ouran High School Host Club
    Un des seuls animes qui m’aient tant fait rire et en plus, j’adore tous les perso *___*
    2/ Honey and Clover II
    Une fin en apothéose même si assez frustrante…j’adore les “couples” finaux X3 et vive moritaaaa
    3/ Suzumiya Haruhi No Yûutsu
    Je l’ai pas encore fini mais pour l’instant, c’est un sans faute ^^ Kyon me fait trop rire XDDD
    4/ Code Geass
    Cet anime m’accroche de plus en plus au fil des animes et à chaque fin d’épisode, je ne pense qu’à voir la suite *___*

    Enfin bon, j’ai pas eu trop le temps de visionner beaucoup d’animes donc je me contenterais d’un top 4 XD

  4. salut tout le monde!
    Ben moi je suis tout à fait d’accord, suzumiya haruhi c’est franchement trop “original” … et j’ai beaucoup apprécié le concert ^^

    Sinon concernant Shiro de fate stay night, moi j’ai adoré ce personnage!! lui est saber ils etaient trop beaux… je suis pas d’accord du tout avec toi … michant lol

    selon moi le top serait comme suit:

    1- Blood +
    2- Chevalier d’Eon
    3- Death Note
    4- Nana
    5- Suzumiya haruhi
    6- Fate Stay Night (j’adore la bande son, je l’ai gravé, je l’écoute tout le temps en voiture ça me permet de rester zennnnnnnnnnnnnnnn)
    7- Air Gear

    NB: je trouve que Busou Renkin c’est un gros rattage… je trouve que c’est un peu “dépassé” les histoires avec les alchemistes… en plus les combats tres mal fait, l’histoire ne se tient pas, alors les mechants, ça fait plutot cartoon 6-12ans…XD

    lol sinon spéciale dedicace pour Yakitate Japan ^^ dommage trop rapidement licencié …

  5. C’est quand même étrange que personne n’ait parlé de Mushishi… c’est pourtant l’une des grande surprises de l’année pour moi avec Suzumiya haruhi :(

    1- Mushishi
    2- Suzumiya Haruhi
    3- Tantei Gakuen Q
    4- Death Note
    5- Code Geass

    et une mention spéciale pour Tantei Gakuen Q, qui avec une animation merdique, des dessins à faire peur et un concept usé jusqu’à la corde a réussi a me faire décrocher a la fois de Death Note et de Code Geass le temps de quelques quarante épisodes tout simplement passionnants.

    En revanche pour Emiya Shiro de Fate/Stay Night, il gagne quand même beaucoup en charisme si on considère qu’il est aussi Archer (qui est de loin le perso le plus classe de la série a mon avis).

Comments are closed.