Tokyo Majin Gakuen Kenpuchou – Premières impressions

Snapshot20070123173718

Les intros, ça puxxe. Tokyo Majin Gakuen Kenpuchou nous conte l’histoire de Tatsuma Hiyuu, Kyouichi Houraiji, Yuuya Daigo, Komaki Sakurai et Aoi Misato, tous les 5 élèves dans la même classe et possédant des super-pouvoirs se manifestant par l’apparition d’une étrange marque sur leurs visages. Dans la ville de Tokyo, on retrouve de plus en plus de cadavres totalement desséchés et la police ne peut expliquer ce phénomène. La ville est en fait prise d’assaut par les “Returned Dead”, des morts-vivants manipulés comme des poupées par un Mouryou, créature étrange transformant ses victimes en zombies qui attaquent ensuite leurs proches. Nos 5 héros se chargent donc d’éliminer ces démons afin de protéger Tokyo.

Snapshot20070123173150

Eh ben, on peut appeler ça un épisode qui nous jette totalement dans l’action ! Pas de discussions ni d’explications, on nous présente à peine les personnages et les ennemis car tout ce qui compte, c’est la baston ! L’épisode est vraiment magnifique visuellement : l’animation est splendide (malgré une RAW de basse qualité), les chara-designs superbes et les combats sont fluides et dynamiques (ils m’ont fait penser à ceux de Samurai Champloo lorsque les pouvoirs n’étaient pas utilisés), bref un vrai plaisir à regarder. Les pouvoirs de nos héros sont plutôt stylés (Tatsuma possède des gants augmentant sa puissance, Aoi des pouvoirs de mages etc) et vont bien dans l’esprit RPG du jeu vidéo dont l’animé est adapté. Cet épisode va donc à toute vitesse, ne nous laisse absolument pas le temps de nous ennuyer et soulève plein de questions ! Les transitions entre chaque scène sont très rapides et celles-ci sont parfois même mélangées dans le temps, c’est assez confus. Quid du vieux prêtre bizarre et du chanteur de J-Rock accompagné de la loli qu’on croit sortir d’Higurashi ? On ne sait même pas comment nos personnages se sont rencontrés, comment ils ont acquis leurs pouvoirs et surtout d’où viennent ces créatures étranges qu’ils semblent combattre. Soyons sûrs que les premiers épisodes nous offrirons un retour en arrière nous permettant d’en comprendre un peu plus sur l’univers étrange de cet animé, à la manière de Berserk en somme. L’ambiance est très originale, très sombre et morbide (l’animé est d’ailleurs assez gore avec des plans assez détaillés donc à ne pas mettre entre de mauvaises mains !) et l’utilisation des zombies fait très plaisir à voir – surtout associé aux super-pouvoirs de nos héros ! La bande-son est exceptionnelle, avec des thèmes convenant particulièrement à l’ambiance très spéciale de TMGK. Bref, du fanservice à la pelle avec des zombies, des lycéens, des super-pouvoirs, des sorts qui explosent de partout, des combats bien brutaux et plein d’autres choses encore…

Snapshot20070123172046

Malheureusement, on se peut pas vraiment prédire où cet animé nous emmènera par la suite. Même si ce premier épisode est vraiment impressionnant et nous laisse sur notre fin, trop peu de l’histoire et des personnages principaux est dévoilé pour que l’on puisse prédire si ils seront exploités correctement. Étant adapté d’un RPG relativement connu, on peut cependant supposer que l’histoire sera plutôt bonne. Cet épisode est donc à voir de toute urgence – ne serait-ce que pour l’action spectaculaire – et à surveiller de très très près pour constater si la suite se révèle aussi bonne que cet épisode

3 thoughts on “Tokyo Majin Gakuen Kenpuchou – Premières impressions

  1. Salut, je viens de voire le premier épisode, cet anime m’a laissé une forte impression, ça commence cash, nous met vite dans le bain, et ne demande qu’à découvrir la suite ^^.

  2. Salut,moi aussi j’ai trouvé le premier épisode génial. Il n’y a pas de figuration et on rentre vite dans l’action. Le charac-design est stylé, les animations bien faites et l’ambiance est originale et sombre…
    A regarder au plus vite…

Comments are closed.