Asatte No Houkou

Asattenohoukou08pre2LG

Asatte No Houkou est un animé qui me tient beaucoup à coeur et que je trouve injustement sous-estimé. J’ai déjà parlé à deux reprises de ce petit bijou de l’animation japonaise qui m’a tellement charmé que je n’hésite à vanter ses mérites une nouvelle fois…

Asattenohoukou0616LG

Asatte No Houkou appartient clairement au genre tranche de vie. Cela se remarque dès le premier épisode duquel il se dégage une formidable ambiance reposante soutenu par des décors magnifiques aux couleurs pastels et au style crayonné qui capturent parfaitement l’atmosphère d’un été mélancolique. L’histoire contée teintée de fantastique est tout aussi belle et originale : une petite fille devient femme et une femme redevient petite fille. Ce thème, utilisé d’ordinaire pour les comédies, sera traité tout au long de l’animé d’une façon réaliste, touchante et délicate, sans pour autant tomber dans la dramatisation exagérée. Les réactions de nos deux protagonistes ainsi que de leurs proches à cet évènement  – qui occuperont la majeure partie de l’animé – seront entièrement différentes et tout à fait intéressantes à voir et aideront à former des personnages inoubliables et émouvants, dont les actions et paroles sont toujours encrées dans la réalité. C’est ce fait principalement qui fera la force et la beauté d’Asatte No Houkou : on ne peut pas s’empêcher de penser que si cette histoire devait se passer n’importe où dans le monde, les personnes concernées réagiraient exactement de la même façon que dans l’animé.

Snapshot20070421212820

Asatte No Houkou prend place en été, qui place le petit village japonais de Kanouchou dans une douce torpeur. Le scénario est donc développé à son image , d’une façon très lente qui en agacera sûrement plus d’un. Ce reproche concerne surtout la dernière partie de l’animé (les 4 derniers épisodes) qui est en marge du manga dont l’animé est adapté. On a donc le droit à une histoire qui s’éparpille un peu et qui devient plus romantique que dramatique. On se concentre sur de nouveaux personnages et ceux qui demandaient un peu d’attention et de développements afin qu’ils puissent enfin évoluer sont oubliés et certains changements et actions se font donc trop brutalement. Ainsi, Hiro, personnage plutôt antipathique qui passa la plupart de l’animé à se morfondre et à ne pas agir, se met soudainement à se comporter comme un véritable homme sans que l’on comprenne pour autant ce qui a provoqué cette métamorphose. Pourquoi faire aussi le choix de suivre Tetsu, personnage secondaire jusqu’à alors oublié et peu mis en avant ? La fin souffre donc d’un dérivement inutile du trio Hiro/Karada/Shouko qui ne parvient pas à captiver comme les épisodes précédents, qui parait aussi bien plus lent sans pour autant devenir ennuyeux. Cela dessert donc la première partie, exemplaire en matière de développements de personnages et de relations humaines. C’est vraiment dommage car celle-ci est vraiment sublime, tant au niveau des développements subtils qu’au niveau de l’ambiance qu’elle parvient à installer au fil des épisodes. L’épisode 8 est à ce titre l’un des plus beaux épisodes qu’il m’ait jamais été donné de voir, d’une force dramatique bouleversante et inoubliable. La scène finale parait aussi superflue et est l’exemple parfait d’une fin précipitée.

Snapshot20070421221047

Mais ne vous méprenez pas ! Malgré ses défauts qui empêchent Asatte No Houkou d’être un chef-d’oeuvre, cet animé n’en est pas moins excellent (je l’ai quand même nommé meilleur animé tranche de vie de 2006 hein !) et reste un véritable délice à regarder. Disposant d’une atmosphère envoûtante et douce, de personnages émouvants et d’une histoire merveilleuse, c’est une splendeur du genre tranche de vie qui saura vous fasciner. Tout au long des 12 épisodes, vous sentirez vous aussi la chaleur planant sur Kanouchou vous atteindre et, à la fin, cette chaleur vous rappelera à quel point les animés tels que Asatte No Houkou sont réconfortants.

2 thoughts on “Asatte No Houkou

  1. Pour ma part, j’ai vraiment adoré cette serie, elle tout simplement magnifique non part sa realisation qui n’est pas tres technique ou aussi par rapport à son animation mais à son ambiance.

    C’est lent, on se laisse prendre à l’histoire, les personnage sont bon surtout pour Karada qui est mon prefere .

    Un anime que je conseille de voir pour avoir un peu de poesie dans notre monde !

  2. Je vais me laisser tenté par ton plaidoyer…. Je reviendrais t’en reparler plus tard.
    Sinon j’aime bien ta façon de décrire tes anims :p

Comments are closed.