Jump Up AnimImp v.1

Chiboard-b1t12167-20070605_1180979565157_upby-kid

Et non, je ne suis pas mort ! Pour vous le prouver, comme je me l’étais promis à moi-même depuis longtemps, je lance moi aussi mon type de posts “Journal de visionnage”, à la manière des On the Fly d’Alviarin. Le Miniblog étant cassé – et n’ayant jamais laissé la possibilité de commenter – je me suis dis que c’était le moment où jamais de m’y mettre. Comme pour le Miniblog donc, n’ayez crainte de lire même si vous n’avez pas vu les épisodes en question car les spoilers sont soit absents soit justement dans une balise spoiler. Ces articles seront une bonne occasion de renouveler mon enthousiasme envers un animé ou au contraire exprimer toute ma déception envers une série qui m’avait charmée lors de mes Premières Impressions. Ce type d’article me force aussi à poster plus souvent et je pense faire au moins un Jump Up AniImp (fallait bien trouver un titre, autant qu’il soit en rapport avec ce qui a déjà été fait sur le blog 0/) par semaine. Bonne lecture !

Seto no Hanayome 9–12 :

Snapshot20070622190930Snapshot20070623154926

J’en reviens pas que cet animé soit si peu vu et commenté. Quelqu’un sur le forum Mata-Web a osé comparé cette série à Jungle Wa Itsumo Hare nochi Guu et j’ai trouvé cette comparaison vraiment parfaite. Nagasumi a un débit de mots aussi élevé que Hare et niveau absurdité, Seto no Hanayome fait également très fort. Comme je l’avais écrit dans le Miniblog, on rentre de plus en plus dans le gros n’importe quoi mais c’est justement ça qui est bon ! J’ai surtout remarqué que la série avait un dynamisme graphique détonant, les visages des personnages sont en permanence déformés ou redessinés pour une utilisation humoristique et ça marche à chaque fois, sans compter les nombreuses mises en scène hilarantes.

Dans le 09, on a notamment droit à un sous-marin qui surgit de nulle-part, un astronaute qui fait une course de relais et à la chanson du sommeil des sirènes qui ressemble drôlement à un chant tyrolien XD. Le 10 est tout aussi excellent, parodie ultime de Terminator (“I like your jacket”, “I’ll be back”, bref un régal) tout comme le 11 qui multiplie les conneries avec notamment le télé-achat featuring un poisson qui parle et Mr Dandy ainsi que le porno pour sirènes (la scène où Nagasumi aperçoit la cassette est hilarante) malgré la seconde partie d’épisode plus classique et moins marrante (enfin y a quand même une super référence à Evangelion donc ça vaut le coup). Le 12 était un épisode plus sérieux, les touches d’humour étaient plutôt moyennes et la fin fait retomber l’animé dans le triangle amoureux basique. Espérons que le 13 finira vite fait cette partie de l’histoire pour que l’on revienne dans le délire !

Pour ceux qui ont abandonné au bout de quelques épisodes parce qu’ils trouvaient ça trop classique, prenez le temps de regarder quelques épisodes en plus ! Vous verrez que loin d’être peu original, cet animé est surtout complètement barré !

Bokurano 6–8 :

Snapshot20070624005107Snapshot20070624004902

J’ai donc lu l’intégralité du manga ayant été scantradé à ce jour avant de voir ces épisodes. Les changements apportés ne me dérangent pas plus que ça, même s’il est vrai que changer l’ordre des pilotes ou bien modifier le design des monstres est tout à fait inutile. Les premiers gros changements dans l’histoire arrivent donc avec la trame Kako/Chizu. Le reste en spoiler pour ceux qui ne veulent pas savoir ce qu’il se passe dans le manga.

[spoiler]Exit donc la tentative de viol de Chizu par Kako qui se finit par une menace au couteau ainsi que par le meurtre de sang-froid de ce dernier (Chizu lui ouvre la gorge avec son couteau). Je n’irai pas jusqu’à dire que je préfère ce qui se passe dans l’animé mais j’ai trouvé que le comportement de Chizu dans le manga était choquant et totalement “décalé” par rapport au personnage. Je comprends qu’elle haïsse Kako profondément mais de là à lui trancher la gorge, j’ai trouvé cela vraiment extrême et que ça avait vraiment aucun but à part que celui de choquer. De même exit l’histoire du gang-bang (Dieu merci !); le prof de Chizu ne la vend plus à ses gentils camarades mais devient “simplement” un pervers qui filme les vestiaires des filles et amène Chizu dans son lit afin de diffuser les photos sur Internet. Bien que ce qui se passe dans l’animé soit choquant, ça l’est beaucoup moins comparé aux évènements du manga et on comprend aisément pourquoi cette partie n’a pu être diffusé. J’ai énormément apprécié l’épisode 7 (au ton presque tranche de vie, totalement décalé par rapport à ce qu’on a pu voir) qui nous explique bien pourquoi Chizu est tombée amoureuse de son prof (alors que c’était vraiment trop rapide dans le manga) et qui introduit une ambiance douce et gentille qui nous retombe encore mieux dans la face lorsque l’on découvre la vérité.[/spoiler]

Pour ma part, les changements dus au passage animé ne me dérangent absolument pas. J’ai au contraire tendance à m’ennuyer devant une adaptation à la lettre d’un manga que j’ai déjà lu, et tant que la version animée maintient les évènements clés et les thèmes principaux de la série, je la suis avec grand plaisir. La version animée de Bokurano me satisfait donc pleinement, en prenant plus de temps pour exposer les personnages et pour expliquer certaines situations.

Seirei No Moribito 8–11 :

Snapshot20070618144137Snapshot20070618161510

4 épisodes de visionnés et je n’ai pourtant pas grand chose à dire. L’histoire avance très lentement, tout en restant captivante à chaque moment. Seirei No Moribito est adapté d’un roman et ça se ressent très nettement lors de certains épisodes, comme le 8 par exemple qui est en fait un immense dialogue animé, sans la moindre once d’action quelconque. 20 minutes chez un forgeron et rien d’autre (enfin on en apprend pas mal sur Balsa). Ce qui m’étonne à la fin de chaque épisode est de me rendre compte que je n’ai pas vu le temps passé alors que la progression du scénario est nulle. J’espère quand même que ça bougera d’ici peu parce qu’on arrive quand même à la moitié de l’animé…

Hayate No Gotoku 10–12 :

Snapshot20070623210253Snapshot20070623214315

Le 10 est très sympathique, déjanté et dynamique au possible et surtout truffé de références (en vrac Evangelion, Haruhi, Dragon Quest, Dragon Ball etc). Malgré tout, j’ai pas trouvé ça extraordinairement marrant et les deux épisodes suivants n’ont fait que confirmer ma déception. La majorité des gags ne font même pas sourire, le gag de la censure devient rapidement énervant quand on ne sait pas quel mot est censuré et les épisodes partent un peu dans tous les sens. C’est pas mauvais pour autant mais y a de bien meilleures comédies à voir en ce moment (comme Seto No Hanayome par exemple haha !). Je demande donc à ce que Maria ait plus de temps à l’écran et que les épisodes ne soient plus si brouillons, sinon je me verrai obligé d’abandonner cet animé !

Nagasarete Airantou 9–11 :

Snapshot20070623220601Snapshot20070623224325

Encore un animé qui est sur le point de dégager de ma liste de visionnage. Les gags commencent sérieusement à sentir le réchauffé et on s’ennuierait presque devant chaque épisode tellement il ressemble au précédent. L’animé commence à perdre l’énergie qui faisait son charme au début et n’arrive pas à se renouveler. C’est pas pire ou meilleur qu’avant et le problème vient justement de là. Bref, le “One week = one girl”, les saignements de nez, les filles qui se déshabillent parce qu’elles ont envie et Machi qui traumatise Ayane, ça commence un peu à me gonfler… L’épisode 10 était plus sympathique que les autres, assez touchant et à l’ambiance mélancolique malgré la fin qui vient tout gâcher. Il a apporté une touche de fraîcheur pendant un épisode et j’ai bien apprécié ce petit moment de répit.

Romeo X Juliet 9–11 :

Snapshot20070623183705RomeoXJuliet - 11 - Large 28

Pour notre plus grand bonheur, le scénario devient de plus en plus sombre. Dans l’épisode 9, la “résistance” s’organise enfin et malgré la présence d’un traître que l’on sentait venir à trente km et qui confirme le côté un peu trop manichéen de l’animé, cela reste un excellent épisode avec en prime quelques révélations sur Escalus. Je tiens à préciser que Tybalt a la classe, malgré son design très peu original (cf Scrapped Princess). L’épisode 10 est magnifique et nous offre enfin la fameuse scène du balcon, tellement sublime qu’elle m’en a donné des frissons (bien que les dialogues rendent moins bien en japonais ^^). Cette scène s’inscrit de plus très bien dans l’évolution de Roméo qui commence à montrer toutes ses qualités et son courage : ainsi il n’hésite pas à s’opposer à son Papa lors d’une session à l’Assemblée et renonce donc à son nom pour Juliette. Le drame commence à se profiler et je sens que la seconde partie de l’animé va être un vrai régal… L’épisode 11 est par contre décevant, d’une niaiserie à toute épreuve malgré une très jolie scène finale. C’était sensé être mignon, mais là c’était tout simplement gnan-gnan. Dommage, surtout au vu de la qualité des épisodes précédents.

Mahou Shoujo Lyrical Nanoha StrikerS 6–9 :

Snapshot20070624005836Snapshot20070624005843

Que dire si ce n’est que ce n’est toujours pas intéressant et que l’on est encore loin de retrouver la qualité des deux saisons précédents. L’animation est franchement moche et la moitié de ce qui se passe lors de chaque épisode est totalement inutile. Les différentes explications sur la magie auraient pu être intéressantes mais les épisodes manquent tellement de rythme et sont tellement vides qu’on se ferait presque chier ! Y avait que l’épisode 8 qui était à la limite intéressant et qui nous offre un combat bien animé et dynamique comme on les aime mais la réaction de Nanoha est tellement démesurée et déroutante qu’on sait pas trop comment réagir. Simple fanservice et évènement servant au développement d’un personnage ? Les épisodes 7 à 9 essayent d’ailleurs de développer le personnage de Teana mais la sauce ne prend pas et le personnage reste aussi peu attachant qu’avant. Malgré tout, le scénario avance petit à petit (mais alors vraiment tout doucement) et nous laisse penser que la seconde moitié de l’animé sera peut-être d’une qualité approchant ses préquelles. Croisons très fort les doigts, mais à ce stade, je pense pas que Nanoha StrikerS puisse devenir encore plus mauvais qu’il ne l’est à l’heure actuelle.

10 thoughts on “Jump Up AnimImp v.1

  1. C’est vrai que Seto no hanayome n’est pas très suivi. Personnellement je trouve cette série assez délirante XD.

    Pour Hayate le 10 était vraiment excellent mais la suite un peu trop sérieuse. S’ils poursuivent comme le manga, la série sera de toute façon moins drôle. Et même impression pour les mots censurés. Ca va deux min mais quand on connait pas l’effet est nul.

    Bokurano je poursuis histoire de voir tout ce qu’ils vont changer par rapport au manga.

  2. Heureux d’avoir été source d’inspiration ^^

    Pour Seto no Hayanome, j’avoue que le premier épisode ne m’avait pas branché plus que cela, mais vu que les échos généraux sont positifs, j’ai entrepris de rattraper mon retard. Enfin quand je pourrai ^^

    Seirei no Moribito, ce que tu dis rejoins ce que je pense également, il ne se passe pas grand chose mais je ne m’ennuie franchement pas. Comment font ils, je me pencherai sur la question, tiens :)

    Bokurano sans le trash et l’abject, ce n’est plus vraiment Bokurano pour moi. Mais je comprends ceux qui veulent encore voir la suite, ou qui apprécient la difference.

    Pour RxJ, l’évolution de l’histoire me plait vraiment, on sent que ca va bientot virer au drame, surtout la preview de l’episode 12. Je crois que dans l’ep11 on assiste aux derniers moments de paix et de bonheur de nos tourteraux.

  3. 41nano : J’étais au courant depuis longtemps de tous les points faibles du Miniblog mais j’avais vraiment la flemme de chercher une autre solution. C’est en lisant les “On the Fly” d’Alviarin avec grand plaisir que je me suis dit que c’était la bonne solution.

    Inuki : Ce que tu me dis pour Hayate me réconforte pas :/. J’ai encore moins envie de suivre la série si elle devient plus sérieuse. Tu penses que le scénario vaut le coup de continuer ou pas ?

    Alviarin : C’est peut-être parce que ma lecture de la version manga de Bokurano est très fraîche que les changements ne me dérangent pas. Par contre j’ai pu lire que le réalisateur prévoyait de ne pas tuer certains personnages, et là par contre, je crains beaucoup plus pour la suite de l’animé…
    Pareil pour RxJ, j’ai vraiment hâte de voir la suite ^^.

  4. Pour Hayate quand je lisais la partie incriminé dans le manga, ça ne me faisait même pas sourire. C’est dû à divers éléments mais le début est plus drôle.
    Ensuite ce en’est que mon impression. Peut-étre que l’anime s’en sortira mieux.

  5. J’avoue que je commence aussi à trouver le temps long pour Seirei no moribito. Je m’attendais à beaucoup plus d’action. Heureusement que le dessin et l’animation tiennent la route, sinon j’aurais abandonné.

    J’hésite à me mettre à Romeo X Juliet. Je ne sais pas, je n’avais pas du tout aimé le film avec Di Caprio, ça m’a laissé un mauvais feeling pour cette histoire.

  6. Oh, je crois que tu t’en doutes mais Romeo x Juliet n’a rien à voir avec Roméo + Juliette ^^. Je te propose mon conseil habituel : tentes au moins les premiers épisodes parce que, franchement, ça vaut le coup !

  7. Quelque qui n’a rien à voir mais je voudrais savoir de quel anime vient la fille sur l’image de l’article, la première image.

  8. est e que qunlqun saurait ou je pourrais voir le manga romeo et juliette jusqu’à la fin? je n’ai pu le visionner que jusqu’à l’epidose 7…merci

Comments are closed.