The Melancholy of Haruhi Suzumiya V – Episode 13

Nous voici face à un épisode lourd en explications et qui notamment explique le pourquoi du comment du titre. Rien à voir avec les épisodes bien gentils des semaines précédentes

Haruhi et Kyon vont donc visiter l’appartement de Ryoko Asakura pour voir où elle a déménagée et depuis combien de temps habitait-elle dans cet immeuble. Ils tombent malheureusement sur un vieux papy pervers qui ne leur apprend rien. Sur le chemin du retour Haruhi explique à Kyon son obsession pour ce qui est paranormal : plus jeune lorsque sa famille l’a emmenée à un match de baseball, elle a pris conscience devant cette foule qu’elle n’était qu’un petit grain de sable dans l’océan que forme tous les êtres humains de la Terre et que tout le monde est pareil. Elle qui avait toujours cru que sa classe était la plus géniale du monde réalise en fait que ce n’est qu’une classe comme on en trouve dans tout le Japon. Elle a réalisée à ce moment-là que sa vie était banale et ennuyeuse. C’est donc pour cette raison qu’elle cherche partout des êtres “exceptionnels” : afin de pouvoir s’amuser à nouveau. Elle a aussi changée de personnalité et est devenue comme elle est aujourd’hui afin de ne pas avoir à attendre que quelque chose arrive dans sa vie.

OOMPH !

Les révélations sur Haruhi ne s’arrêtent pas là : arrive Itsuki qui veut montrer à Kyon ses pouvoirs. S’en suit alors une discussion dans le taxi où Itsuki parle du principe anthropique (pour ceux qui veulent s’amuser ca se passe par ici) auquel j’ai honnêtement rien compris mais ce n’est pas là l’essentiel : Itsuki explique à Kyon que les espers existent tout simplement parce que Haruhi les a crées 3 ans auparavant. Et si elle n’a pas encore réalisé que tous les êtres dont elle rêve tant se trouvent juste sous son nez, c’est tout simplement parce que son bon sens lui dit qu’il est impossible que des personnes comme cela existent.

Dragon ball-ball zédeu-zédeu-zédeu !

Itsuki et Kyon arrive donc à l’endroit où Itsuki peut entrer dans un “closed place” : c’est un des autres pouvoirs qu’il a gagné d’Haruhi : détecter et penétrer dans cet endroit se créant uniquement lorsque Haruhi n’est pas bien dans sa peau. Dans cet espace figé tout de gris, Itsuki montre à Kyon que l’un des géants bleus (qui sont en fait appelés Celestials) vient d’apparaître. Il est vite détruit par Itsuki et les autres membres de l’agence et avec sa destruction vient celle du “closed place”. Ces Celestials ne se manifestent que lorsque Haruhi est très frustrée mais représente un danger car il y a un possibilité qu’ils s’échappent dans le monde réel et plus ils restent vivants longtemps dans le “closed place” plus celui grossit et donc risque d’englobber la Terre entière. Itsuki explique enfin que c’est le travail de l”Agence” que de détruire ces monstres car leurs pouvoirs ne se manifestent que dans cette dimension.

We love Yaoi

Avant de déposer Kyon chez lui, Itsuki prévient Kyon. Il faut faire attention à Haruhi car en ce moment les émotions d’Haruhi semblent changer à toute vitesse. Kyon ne prête pas attention à cela malgré le fait que Yuki lui ai demandé d’être prudent précedemment … Grave erreur ?

Malgré toutes les quantités d’informations à retenir (et puis ce principe anthropique c’était vraiment chiant quand même et personne a compris enfin !) j’ai beaucoup apprécié cet épisode qui nous permet d’éclaircir ce qui était encore nébuleux quand au comportement d’Haruhi et toutes ces histoires de “closed place”. On peut donc espérer avec une fin de sérié sans questions complémentaires et donc sans frustration. J’ai aussi particulièrement aimé le fait qu’Haruhi demande à Yuki où était ces lunettes et toutes les vues de Tokyo pendant le trajet d’Itsuki et de Kyon. KyoAni sait vraiment nous mettre dans l’ambiance pour que même lors des explications un peu ennuyeuses, on soit scotché devant notre écran. Et c’est d’autant plus triste que le prochain épisode VI/14 sera le dernier …

One thought on “The Melancholy of Haruhi Suzumiya V – Episode 13

  1. Ce que j’adore dans cette série c’est le mélange de principes tordus sortis d’un Ghost in the shell… et le grand n’importe quoi d’Haruhi.

    Le principe anthropique est une idée qui intervient dans un certain nombre d’univers SF mais j’avais jamais vu ça avant dans un anime. °_0 Très fort.

Comments are closed.