Getsumen To Heiki Miina – Premières impressions

Snapshot20070209190626

Ceux ayant vu Densha Otoko se souviendront peut-être du personnage de Miina, la jeune fille aux carottes plantées dans les fesses qui virevoltait dans le générique de début et dont le personnage principal possédait une statuette qu’il chérissait. Ce générique de début avait été animé par Gonzo qui avait un boulot vraiment magnifique et qui était un joli hommage au Daicon IV et ceux-ci ont poussé le bouchon jusqu’à donner à Miina son propre animé ! Il y a de quoi être sceptique lorsqu’on connaît la petite histoire mais Getsumen to Heiki Miina se révèle bien meilleur que ce à quoi l’on pouvait s’attendre…

Mina Tsukuda est une jeune lycéenne travaillant comme présentatrice pour Luna Television. Elle est plutôt maladroite, tête en l’air et déteste les carottes mais reste plutôt normale dans l’ensemble. Alors qu’elle se préparait à interviewer le grand joueur de baseball Nikaidou, elle découvre par hasard que celui-ci a été remplacé par un alien. Il se fait cependant rapidement attaquer par Miina Otsuka, une Getsumen to Heiki Miina, membre de la Rabbit Force dont le but est de protéger la Terre des aliens – qui l’envahissent par passion ultime des sports. Mais il se trouve que Mina est aussi une membre de cette Force et qu’elle porte le nom de Miina Tsukihiro. Un bébé étrange apparaît devant elle et la force à se transformer en lui faisant avaler une carotte (un comble !) et Mina acquiert donc sa superbe panoplie à base de deux carottes (directement envoyées de la Lune) plantées au-dessus des fesses et d’une paire de seins au volume sensiblement augmenté qu’elle utilise pour détruire l’alien à l’aide de l’autre Miina.

Snapshot20070209185819

On peut dire que ce premier épisode laisse une forte impression à la fin du visionnage. On a assisté à du gros n’importe-quoi traité de façon tellement parodique qu’il en est devenu comique et on se demande ce que les scénaristes ont fumé pour mettre au point cet épisode. Le concept de base – une mahou-shoujo lapine – est vraiment ridicule et le scénario totalement inexistant et le résultat est pourtant divertissant au possible. Amusons-nous un peu à faire la liste des idées totalement déjantées de cet épisode ! On a d’abord des aliens qui envahissent la Terre uniquement parce qu’ils sont des fans hardcore de sports et qu’ils veulent prendre la place de leurs joueurs favoris, une force spéciale dont le QG en forme de lapin est basé sur la Lune et dont les membres sont chacune apparentées à un légume (carotte pour Miina Tsukihiro, aubergine, il me semble, pour Miina Otsuka et on peut apercevoir notamment une jeune fille tomate ainsi qu’une asperge dans l’ED) mais aussi une transformation qui vous fait tripler votre poitrine ainsi qu’un mentor bébé à l’apparence décidément louche. Je passerai sur le directeur de Luna Television qui est un hommage flagrant à Gendo Ikari et qui m’a fait mourir de rire à chacune de ses interventions totalement inutiles et que personne ne comprenne que Mina Tsukada est en fait Miina Tsukihiro alors qu’elle a exactement la même tête (ça me rappelle Lois et Clark, les nouvelles aventures de Superman lol de mdr !). Tout ceci rend ce premier épisode particulièrement fun et le personnage principal de Mina contribue à l’ambiance légère de l’animé de part son caractère très tête en l’air et ses mimiques comiques constantes.

Snapshot20070209190324

D’ailleurs Gonzo a fait un travail formidable aussi bien sur les chara-designs magnifiques (basé sur le travail d’Okama) que sur l’animation très colorée et fluide avec des CG pas si visibles que cela. On remarque par contre trop fortement le changement d’animateur lors des scènes de combat, causant de gros changements au niveau des personnages qui changent subitement de visage. A noter aussi un peu de fanservice (pas de culottes visibles) mais quelques plans suggestifs, la tenue affriolante de Miina Otsuka (que j’adore déjà) mais aussi une scène rappelant la pratique fameuse du bukkake. On peut tout de même les remercier pour ce premier épisode totalement décalé et pourtant si bon et j’espère bien que la suite restera aussi second degré que ce départ le laisse présager. De plus, Miina n’ayant le droit qu’à 11 épisodes, on peut que les épisodes ne se répéteront pas et que la lassitude ne gacherâ pas notre plaisir ! N’oubliez pas la critique de Matt qui vous donnera encore plus envie de voir cet épisode.

One thought on “Getsumen To Heiki Miina – Premières impressions

  1. la transformation de mina est ultra mega copié sur celle de sailormoon pour ceux qui n’avait pas remarqué!Enfin il y a un tas des references à un tas d’anime et le fan service tourné en derition comme les carottes dans les fesses mais je crois que cette série sera le dernière que je regarderai cette année car il y a 100 fois mieux et ça ne m’interesse pas plus que ça..

Comments are closed.