Seto no Hanayome & Lovely Complex & Ookiku Furikabutte – Premières impressions

Snapshot20070424121943

Et voici la suite des premières impressions ! J’ai enfin trouvé 3 animés m’intéressant assez pour leur consacrer un article entier, je sais pertinemment que j’en oublie plein mais je compte rassembler tous les animés peu intéressants pour l’instant ou tout simplement nullissimes dans un grand article à venir incessament sous peu. En attendant, n’hésitez pas à regarder ces 3 séries plus qu’intéressants. On a ici Lovely Complex, adaptation d’un shôjo en cours de parution en France chez Akata, Seto no Hanayome, une comédie romantique plutôt sympathique ainsi que Ookiku Furikabutte, animé sportif au style bien particulier !

Seto no Hanayome :

Snapshot20070429191443

Alors que Nagasumi est en vacances chez sa grand-mère, il manque de se noyer en prenant un bain de mer. Il se réveille mystérieusement sur la rive, croyant avoir été sauvé par une sirène. Lorsque le soir même, une jolie fille lui demande de la prendre comme épouse, il n’en revient pas. La jolie San est bel et bien une sirène et, ayant dévoilé son identité à Nagasumi, celui-ci est maintenant obligé de la marier, malgré les réticences de son gentil papa, boss d’un groupe de Yakuza qui préférait se débarrasser du jeune homme.

Snapshot20070429191701

Voilà un animé qui m’a agréablement surpris. M’attendant encore une fois à une comédie romantique bien niaise et peu marrante, Seto no Hanayome se rapproche plus d’un Magikano niveau humour (ces deux animés partagent en effet le même réalisateur). Niveau comédie, c’est donc du tout bon, de l’humour bien déjanté, absurde et speed comme je les aime, rempli de quiproquos. Le côté romantique est quand à lui plutôt réaliste, SnH joue pas dans la tranche harem mais mise plutôt sur le côté touchant des relations entre nos 2 héros. Ça reste peu original et parfois niais (le côté dramatique étant bien trop exagéré) mais avec toute la rigolade en plus, ce côté reste au second plan et on a franchement pas le temps de se plaindre. Le contexte est pour le moins original (des yakuza sirènes !) et amène bien entendu des scènes tout à fait hilarantes à l’écran (cf l’épisode 2 où Nagasumi sèche la queue de San… Geste mal interprété par le papa de la jeune fille XD). Le père de San est excellent mais le personnage le plus culte reste sans conteste l’homme à l’afro (de toute façon TOUS les personnages avec des afro sont marrants) : Masa-san. J’adore particulièrement la “relation” qu’il a avec Nagasumi, à savoir que Masa est l’auteur de son premier baiser et que cela met donc le garçon en émoi. L’animation reste très correcte tout au long des deux premiers épisodes, le chara-design est peu original et je dois avouer avoir un petit faible pour l’OP et l’ED.

Snapshot20070429190858

Bref, Gonzo (hé ouais !) nous offre ici un animé tout simplement hilarant et la meilleure comédie du printemps 2007. Alors qu’Hayate no Gotoku commence déjà à se répéter, Seto no Hanayome a tous les ingrédients pour offrir un excellent divertissement pendant toute sa durée et nous faire rire à chaque épisode (Ça me fait penser un peu à School Rumble niveau humour). Grandement conseillé si vous voulez vous payer une bonne tranche de rigolade !

Lovely Complex :

Snapshot20070422174021

Risa Koizumi est une jeune fille d’1 mètre 70, plutôt grande pour son âge. Atsushi Otani est un garçon plutôt petit : 1m 56. Depuis le premier jour de classe au lycée, ces deux-là n’arrêtent pas de se disputer et forment la paire comique de la classe. Mais alors qu’ils apprennent à se connaître et sympathisent afin d’accorder leurs intérêts communs, les sentiments de Risa envers Atsushi commencent à se développer…

Snapshot20070422175056

Voici venir en animé le “nouveau phénomène shôjo” selon Akata. Même si Lovely Complex est loin d’être la bombe annoncée, on ne peut être qu’agréablement surpris par les deux premiers épisodes de cette adaptation. Niveau humour, c’est impeccable, on est encore une fois dans la comédie délirante qui va à 1000 à l’heure. Les différents échanges entre Atsushi et Risa sont un vrai régal et les gags décrochent de véritables fous-rires (Ah la scène de la torpille ! D’ors et déjà culte !). Côté romance, c’est beaucoup plus classique et pour avoir lu les 3 premiers volumes il y a un petit bout de temps, je peux vous annoncer que cela reste peu original. Cependant, les personnages très attachants et sympathiques et quelques rebondissements bien sentis réussissent à faire de Lovely Complex un shôjo vraiment très bon et bien écrit que l’on prend grand plaisir à savourer. Le chara-design de l’animé est étrange, assez éloigné de celui du manga et devient un mélange entre du One Piece et du Nana. Il sert très efficacement les nombreux moments comiques et redevient plus classique lorsque le sérieux reprend le dessus. L’animation reste assez statique et peu remarquable et même chose côté musical avec des génériques mauvais et des BGM auxquelles on ne prête aucune attention.

Snapshot20070422181124

Lovely Complex reste le seul shôjo de la saison. Connaissant son immense succès au Japon (un film live vraiment pas mal en a été tiré, j’en parle ici pour les curieux) et au vu de la qualité générale du titre (surtout niveau humour), il serait dommage de se priver.

Ookiku Furikabutte :

Snapshot20070429193353

Ren Mihashi était au collège le lanceur principal de son équipe de baseball car son grand-père en était le proviseur, et cela bien qu’il ne soit pas très doué. Maintenant qu’il rentre dans le lycée Nishiura à Saitama, il hésite à rejoindre le club de baseball par manque de confiance en ses capacités. Alors que la responsable du club, Maria Momoe, le force à entrer dans l’équipe, Ren découvre grâce au receveur Abe Takaya, que malgré l’effrayante lenteur de ses balles, sa précision hors-norme combinée aux capacités de tacticien de Abe peut faire des miracles.

Snapshot20070429192733

Un animé sportif, ça faisait longtemps ! Oofuri de son surnom m’a cependant impressionné par son réalisme. Point de jeune héros qui se découvre soudain un talent inhumain pour le baseball ou encore un jeune prodige qui explose tout sur son passage, on a ici un héros plutôt mauvais car mal entraîné malgré une précision au-dessus de la moyenne. Sa seule force réside dans sa combinaison avec son receveur Abe, qui est un excellent tacticien. Le postulat de départ est donc intéressant et original et les matchs promettent d’être plutôt basés sur la tactique et la réflexion que la force pure ou le spectacle. Ren est par contre un personnage plutôt agaçant, bien trop timide et peu confiant. Il passe pratiquement tout l’épisode à rougir et à déglutir (et faire aussi une moue bizarre avec la bouche en losange et des yeux de chats) sauf quand il se met à jouer. Il y a heureusement pour compenser son futur partenaire Abe qui est bien plus attachant et charismatique. La relation entre ces deux-là est d’ailleurs assez ambigu, en espérant que ça bascule jamais dans la yaoï. Au delà de l’aspect sportif de cet animé, sa véritable force semble être ses personnages. Il faut savoir que Oofuri est l’adaptation d’un seinen (hé ouais !) publié dans le même magazine que Genshiken ayant reçu un prix Tezuka en 2006. Il se dégage un réalisme frappant des personnages et de la façon dont l’histoire est traitée et une bonne humeur générale se fait ressentir. Bien que Ren soit peu attachant, les personnages secondaires semblent intéressants et on hâte de voir tout ce petit monde en interaction. Le manga étant apparemment autant porté sur le baseball que sur le développement des personnages et leurs relations, on peut supposer que Oofuri se rapprochera au final plus d’un H2 ou d’un Touch (sans l’aspect décalé/dramatique) que d’un Prince Of Tennis. La chara-design au style crayonné m’a fait penser à Honey & Clover et on retrouve effectivement côté animation bon nombre de personnes ayant travaillé sur celui-ci. Cela pourra rebuter certaines personnes mais je trouve qu’il est en parfaite adéquation avec le stylé de la série.

Snapshot20070429193839

En clair, ce premier épisode m’a charmé. Même si je comprends autant les règles du baseball que chaque épisode de Touka Gettan, je reste captivé tant que l’animé dispose d’une ambiance particulière et de bons personnages. Comme c’est le cas ici, je pense que je vais beaucoup apprécier Oofuri. A conseiller aux amateurs d’animés sportifs réalistes et originaux.

EDIT : Nouveau sondage. Hésitez pas à commenter pour proposer d’autres élèments.

Seto no Hanayome
Lovely Complex
Ookiku Furikabutte

8 thoughts on “Seto no Hanayome & Lovely Complex & Ookiku Furikabutte – Premières impressions

  1. Bon, là comme ça, j’avoue que tu me donnes très envie de regarder Seto no Hanayome ;)

  2. J’ai vu les 3 premiers épisodes de Lovely Complex et c’est pas trop mal, ca se regarde facilement par contre j’aime pas trop la voix de Risa, on dirait qu’elle force trop, enfin je sais pas, je trouve ca bizarre :|

    Ookiku a l’air bien aussi, vivement la suite !

    Pas encore vu Seto, mais je pensais que c’était un anime Harem à la con, donc ca me disait rien, mais apparemment c’est pas le cas donc faudra que je teste :p

  3. Seto no Hanoyome est une bonne adaptation, fidèle au manga. Masaaaaaaa-chaannn. Surtout les CHIBI, un pur bonheur dans ce manga.

    Dans le genre comédie, aprés 5 épisodes, je peux dire que Hayate est bien meilleur en manga que sa conversion anime. En faite Jason a même fait un article dessus:
    http://anime.miao.us/archives/2007/05/01/1070/

    Lovely Complex me donne envie… aller op torrent

  4. hoyhoy : Pour la voix de Risa, c’est peut-être du au fait que l’action se passe à Osaka (chose que j’ai omise et que je vais donc rajouter de suite), d’où le fait que les doubleurs prennent cet accent bizarre. Moi, ça me fait plus marrer qu’autre chose, donc je vais pas me plaindre !

    Merun : J’avais cru comprendre dès le début que l’animé de Hayate no Gotoku était bien inférieur au manga, grâce à un article sur le blog de Cardcaptor. Le manga est annoncé depuis un bail chez Kabuto mais ne sortira apparemment qu’en septembre ! La version animé reste quand même sympa, même si certains gags se répétent trop souvent (la censure, le cassage du 4e mur notamment) et surtout qu’on nous a un peu trop présenté de personnages d’un coup, sans pour autant les exploiter…

  5. Pour avoir vu les premiers épisodes de Lovely Complex (RabuCon pour les intimes), je suis personnellement conquis. Effectivement, tous les dialogues sont en Kansai-ben, le dialecte de la région d’Osaka, et je trouve que ca rajoute son charme, son humour (imaginez la même série en France ou l’on parlerait chti ou avec un vrai accent alsacien …). Qui plus est la série est assez forte en rebondissements, ceux qui ont vu l’episode 5 ne pourront pas me contredire :)
    Bref, ceux qui apprécient le genre devraient foncer.

    Pour SnH, j’avais vu le pilote, ca ne m’avait pas branché plus que ca … je vais ptet me forcer a en regarder un ou deux de plus.

  6. salut je suis une grande fan de manga, continue a nous devoiler des animes que tu a decouverte surtout ceux sur les collegienne shojo (style comedie avec une histoire de love et dans les temps moderne(aujourd hui) et tres attachante mais surtout tres drole) je suis heureuse d’etre tomber sur une personne qui se passionne autant des manga que moi j’espere que tu me feras decouvrir des manga encore plus passionnante PS adette moi sur msn (écrit moi un mots pour savoir c qui ;p)svp donne nous encore des manga si fabuleux et droel;p merci d’avance ;) et envoie le moi directe msn svp

  7. Je suis tombée par hasard sur ton live journal (ou blog, je ne sais pas comment il l’appeler =.=) à la recherche de photos sur Ookiku Furikabutte. Au début je croyais encore tomber sur un site anglais, j’ai été heureuse de voir que finalement c’était bel et bien du français alors je me suis mise à lire les critiques que tu faisais sur les trois animes du dessus.

    Le premier, je ne le connais pas et ne me donne pas spécialement envie, mais peut-être si un jour je m’ennuie pourquoi pas ^.^

    Lovely complexe, je connais. J’ai décroché il y a longtemps car j’ai trouvé ça répétitif ou ennuyeux à la longue. Pourtant le début m’avait pas mal plus ! J’ai trouvé le graphisme attirant, les personnages sympathiques et l’histoire pas trop mal. Alors j’ai été déçu par la tournure de l’histoire.

    Donc Ookiku Furikabutte est l’anime sport que je préfère. Il n’a effectivement rien a voir avec les autres animes sportifs. Je ne trouve pas Mihashi lourd ou exaspérant. Peut-être ton avis se base sur un épisode mais vers la suite il commence petit à petit à prendre confiance en lui et Abe-kun. Je le trouve touchant mais là c’est plus question de goût et couleur et je trouve normal que certaines personnes le trouve exaspèrent et d’autre non ^.^ Au moins ça permet d’avoir plusieurs point de vue et avis. C’est dommage que l’équipe qui sub les épisodes mettent du temps. Ils en sont au 16 épisodes, l’attente est trop longue pour les fans =.=

    Je ne sais pas si tu connais d’autres animes sur le sport alors permets moi de t’en proposer ^.^
    Il y a :
    – Suzuka qui est plus basé sur l’histoire d’amour entre les deux personnages puis le sport qui est quand même présent. Je ne sais pas ce que vaut l’anime par contre, j’ai seulement lus les premiers tomes. Le sport concerné est l’athlétisme.
    – Eyeshield 21 est assez spécial, j’ai trouvé ça drôle (mais j’ai un humour scabreux alors je ne rigole pas pour les même choses que les autres =.=) surtout avec le capitaine de l’équipe. On dirait la réincarnation du fils de Staline. Je ne sais pas où en sont les épisodes, j’ai du arrêter car les sub n’étaient pas encore disponible et depuis je n’ai pas repris. Ici, le sport est le football américain (on comprend facilement les règles avec les explications données).
    – Dear Boys est sympathique. Ca se laisse regarder mais ce n’est pas L’anime de tout les temps. Il traite sur le basket ball.

    Je vais peut-être te laisser tranquille maintenant, pardon, j’étais partie à parler manga alors je peux continuer longtemps.

    Une dernière chose essaye de voir Sayonara Zetsubou sensei, c’est un nouvel anime étonnant et un graphisme très réussi.

    Je te laisse,
    Bonne journée.

Comments are closed.